congosynthese

Machine à voter, précampagne électorale, manifestations publiques, Élections : l’incertitude persiste

Nangaa en panne, l’unité en question de l’opposition, les vieilles méthodes anti-démocratiques réveillées, pauvreté et misère noire minent la conscience…

La semaine passée a été dominée par des événements qui ne rassurent pas tellement sur la bonne tenue des élections, voulues démocratiques, transparentes, crédibles, à la date du 23 décembre prochain. Corneille Nangaa Yobeluo a réaffirmé son penchant pour la machine à voter, sans se soucier de différentes recommandations faites à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par rapport à cette trouvaille illégale  par l’OIF et des Experts britanniques.

La marche qui a mis en avant-plan des anciens Kabilistes, s’est tenue vendredi 26 octobre avec un autre objectif pour les marcheurs qui se sont lancés dans les invectives contre l’UDPS/Tshisekedi s’étant retirée, quelques jours avant, de cette procession pour ne pas servir d’alibi à un report des scrutins. La fin du week-end a été aussi marquée par des scènes qui rappellent les vieilles méthodes vécues au courant des années du déclin du Mobutisme.

Si des marcheurs ont cru à la bonne foi des organisateurs, des infiltrés à la solde sûrement des leaders à l’agenda caché ont dévoilé le véritable plan de leurs commanditaires. Celui de s’en prendre à l’UDPS/Tshisekedi au niveau du siège de cette formation politique. Une provocation évitée par des membres de cette formation politique ayant suivi les instructions de la hiérarchie de ne pas tomber dans les représailles contre les intérêts de l’alternance démocratique tant désirée et réclamée.

L’itinéraire de la marche contesté par certains visionnaires politiques était pourtant bien étudié. Obtenir, en passant par la commune de Limete généralement considérée comme le bastion de la lutte démocratique, le rejet de la machine à voter qui devrait être soutenue le jour suivant au Stade Tata Raphaël, avant de solliciter l’abandon de cet outil informatique.

Une occasion en or offerte à l’institution citoyenne en difficulté de financement pour la poursuite du déploiement des machines à voter et la formation de deux opérateurs par bureau de vote. Du fond de son cœur, Corneille Nangaa Yobeluo sait pertinemment bien qu’il est en difficulté pour la poursuite du processus électoral.
Un éminent confrère l’a relevé la semaine passée que le président de la CENI est à la recherche d’un bouc-émissaire pour déclarer le report des élections.

A la suite de leur réunion de Bruxelles, des leaders de l’Opposition se sont retrouvés deux jours avant la marche du 26 octobre en Afrique du Sud où ils ont publié un énième communiqué avec promesse de choisir un candidat commun à la Présidentielle, au plus tard le 15 novembre. Déjà, d’autres ténors n’ont pas fait le déplacement, même s’ils étaient représentés.

Mais on a noté des quolibets à travers leurs collaborateurs traduisant la désunion, avec tout le risque de se retrouver avec plusieurs candidats communs. Ceux qui n’avaient pas été à la constitution de ce cartel à Bruxelles  se rapprochent du groupe et certains ont même participé à la fameuse marche du 26 octobre. Il ne sera pas étonné de voir naitre une autre plateforme, du fait qu’on assiste au revirement et au rapprochement des acteurs politiques de diverses tendances politiques.

Tous les moyens dont dispose le FCC ne pouvaient pas l’empêcher de remplir le stade Tata Raphaël. A part les dignitaires et autres membres, les gens appâtés ont tenu à se mettre quelque chose sous la dent, ne fût-ce que la journée du 26 octobre. A bien tenir compte de cette réalité, s’il faut compter sur un tel électorat. Malheureusement, celui-ci peut faire l’affaire de cette plateforme ayant pris l’option de la continuité.

De bonnes stratégies doivent être bien pensées par les adeptes de l’alternance démocratique dans cet environnement où le gain facile l’emporte sur la bonne morale…

Par MKM


Autres titres

Le retour de F. Tshisekedi à Kinshasa reporté

Ben

Kinshasa: La Police Annonce L’arrestation De L’auteur De La Mort D’un Des Étudiants Tués À L’Unikin

Ben

Rendez-vous demain à l’aéroport de N’djili. Félix Tshisekedi-Kamerhe : retour en duo à Kinshasa confirmé !

Deo

3 commentaires

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus