congosynthese

Luzolo Bambi: « La RDC perd chaque année 15 milliards USD dans les détournements des fonds publics »

La République démocratique du Congo perd 15 milliards de dollars par an en raison de la corruption qui mine ce pays, a affirmé Emmanuel Luzolo Bambi, le conseiller spécial du président Joseph Kabila en charge de la lutte contre la corruption.

Il est un secret de polichinelle que d’affirmer que la corruption existe et qu’elle gangrène gravement les institutions. J’ai toujours engagé un débat sur le paradoxe congolais entre la taille de notre budget et le coulage des recettes. C’est-à-dire, nous avons un budget de 5 milliards de dollars et j’ai toujours affirmé haut que nous perdons chaque année au moins 15 milliards », a déclaré Emmanuel Luzolo Bambi, conseiller du président Joseph Kabila chargé de la lutte contre la corruption, selon le site d’information de la radio onusienne Okapi.

« J’ai toujours affirmé haut et fort que nous perdons chaque année au moins 15 milliards » du fait de la corruption et de détournement des fonds publics, a-t-il ajouté.

Autre paradoxe relevé par le professeur Luzolo Bambi, c’est la quasi inexistence de la jurisprudence en matière de la lutte contre la corruption.

« Lorsque vous sillonnez les 200 prisons à peu près que nous avons au pays, j’ai bien peur que vous ne trouviez 5 personnes condamnées pour corruption ou détournement des deniers publics sur les cinq mille détenus à peu près que nous avons. Donc, la quasi inexistence de sanctions en matière de corruption », a-t-il dit.

Pour sa part, la Ligue congolaise contre la corruption (LICOCO) dit s’engager dans la mobilisation sociale des citoyens à exiger des candidats aux élections d’inscrire la question de lutte contre la corruption comme priorité dans leurs programmes de campagne.

Un ancien Premier ministre congolais, qui a requis l’anonymat, a pour sa part estimé que ce chiffre était « fantaisiste ».

« On ne peut pas détourner ce qu’on n’a pas produit », a-t-il estimé.

Le budget 2018 de la RDC s’élève à environ cinq milliards de dollars dont la moitié est financée par des partenaires de ce pays extrêmement riche en ressources naturelles.

Le produit intérieur brut (PIB) s’établit à quelque 40 milliards de dollars, presque dix fois moins que le Nigeria première économie du continent.

Le PIB par habitant est de 450 dollars par an et par habitant (225 sur 237), selon la Banque mondiale.

Au-delà des statistiques, la grande majorité des 70 à 90 millions congolais vit dans la pauvreté, selon plusieurs rapports internationaux.


AFP
(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

Beni : encore des morts dans des attaques attribuées aux ADF

Deo

Présidentielle: A moins de 15 jours des urnes, quelles leçons peut-on tirer de la campagne électorale ?

Deo

Nord-Kivu : trois jours de prière à Butembo pour une bonne tenue des élections en RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus