fbpx
congosynthese.com

Lutte contre les maladies animales : Les éleveurs de Kwango et Kwilu formés en diagnostic rapide de la pasteurellose bovine

Les éleveurs des provinces de Kwango et Kwilu bénéficient, à partir de ce vendredi 14 août 2021, à Kinshasa, de la formation assurée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), sur le diagnostic rapide du Charbon symptomatique et de la Pasteurellose bovine.

Cette formation entre dans le cadre du projet TCP 3802 relatif au renforcement de capacités des services d’appui aux élèves en RDC pour la lutte contre les maladies animales.

 » L’organisation de cet atelier de formation intervient dans l’objectif de constituer une classe importante de professionnels de santé animale qui renforceront les capacités des communautés du Kwango et Kwilu, afin que leurs élevages bénéficient d’une attention continue« , a indiqué Madame Marthe Ndenge, consultant-expert épidémiologiste à la FAO et chef de projet TCP 3802.

En effet, les provinces de Kwango et Kwilu font face, depuis quelques années, à la perte massive de bovins. Cette situation a eu des fortes conséquences sur l’économie et la sécurité alimentaire dans ce coin de la RDC.

D’après le Ministère de Pêche et Elevage, en République Démocratique du Congo, les ménages éleveurs de deux provinces ont enregistré une perte de près de 50 000 têtes, estimées à plus de 17 247 500 USD.

Dans le but de résoudre ce problème de mortalité des bovins dans ces provinces, le Ministère de Pêche et Elevage et la FAO, à travers le Centre d’urgence pour la lutte contre les maladies animales transfrontalières( ECTAD), ont mené en 2018 et 2019, deux campagnes de vaccination contre le Charbon symptomatique. Au total 10 000 têtes ont été vaccinées.

Même après la riposte à l’aide des antibiotiques organisée en 2020, les deux provinces n’ont pas arrêté d’enregistrer les pertes en bétails. Ainsi, deux projets ont été mis en place pour stopper la mortalité des bovins, notamment le projet relatif à l’assistance d’urgence pour le contrôle des foyers de Pasteurellose dans les provinces de Kwango et Kwilu afin de prévenir la propagation de cette zoonose qui cause d’énormes dégâts, ainsi que le projet de l’appui au renforcement des capacités des services techniques centraux et des inspections provinciales du Ministère de Pêche et Elevage dans les deux provinces.

A en croire à la FAO, ce projet en cours mettra en place, non seulement les actions avec comme objectif la pérennisation des acquis du projet TCP 3801, mais aussi à celles qui cherchent à éviter une nouvelle catastrophe de masse.

Jul A

Autres titres

Kasaï-Central : Génération Fatshi vole au secours de l’UDPS en sit-in à la CENI

Patrice Kayembe

Le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation

deo

RDC : Moïse Katumbi accusé de financer des mouvements citoyens pour mener des actions contre RAM

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus