congosynthese

Lutte anti-braconnage en RDC : Joseph Kabila brûle de l’ivoire

Le président de la République, Joseph Kabila, a incinéré dimanche 30 septembre dans le parc animalier de la Nsele à Kinshasa environ 1 tonne de pointes d’ivoire et 1 tonne d’écailles de Pangolin. Il a aussi relâché dans la nature cinq perroquets, dans le cadre de la lutte contre la criminalité environnementale en RDC.

Lors de cette cérémonie, Joseph Kabila a lui-même mis le feu à deux stocks d’ivoire – cornes d’éléphants et bracelets – ainsi qu’à un stock d’écaille de pangolins avant de relâcher ces oiseaux. Ces produits issus du braconnage et du commerce illicite lui ont été présentés par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

La cérémonie vise à décourager les braconniers et les trafiquants de ces espèces protégées, a expliqué Cosma Wilungula, directeur général de l’ICCN.

D’après Cosma Wilungula, les produits partis en fumée ne sont qu’un échantillon. La banque des données de l’ICNN fait état par exemple d’au moins 15 tonnes d’ivoire brutes et taillées saisies. Si ces animaux sont protégés, selon la même source, ils vont rapporter plus dans le cadre du tourisme et de la biodiversité.


Autres titres

Processus électoral : « pressions » sur Marie-Josée Ifoku pour un désistement en faveur d’Emmanuel Shadary

Deo

Expulsions de l’Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales si Luanda n’ouvre pas les enquêtes

Deo

Entretient entre Joseph Kabila et la ministre sud-africaine des Relations internationales

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus