congosynthese

Lumeya Dhu Maleghi suspendu de ses fonctions de ministre des affaires foncières et déféré devant la Cour de cassation

Le directeur de cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe a, sur instruction formelle du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, suspendu M. Lumeya Dhu Maleghi de ses fonctions de ministre des Affaires foncières pour insubordination et de son refus de rapporter les arrêtés ministériels pris par lui en violation flagrante de la loi, des droits des congolais et des étrangers sur la propriété à travers des lotissements à des endroits interdis et à l’expropriation des tiers, a annoncé, mercredi, Vital Kamerhe sur le plateau de la Radiotélévision Nationale Congolaise(RTNC).

Selon le directeur de cabinet du Président de la République, le ministre des affaires foncières, Lumeya Dhu Maleghi est mis à la disposition du Procureur Général de la République près la Cour de Cassation pour l’ouverture du dossier judiciaire mis à sa charge.

Vital Kamerhe a rappelé qu’il a adressé, au nom du Président de la République, au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Bruno Tshibala, une correspondance l’instruisant, de suspendre toute affaire cessante, le ministre des Affaires Foncières, pour des faits lui reprochés, ce dernier n’a pas pris la décision exigée.

Le Président de la République a dit Vital Kamerhe, en sa qualité de Chef de l’exécutif et qui veille au bon fonctionnement des institutions, à l’éthique et à la lutte contre l’impunité des mandataires publics, s’est assumé en déférant devant la justice le ministre concerné, devant son juge naturel.

Le Procureur Général de la République près la Cour de Cassation devra entamer la procédure judiciaire dès jeudi du ministre des affaires foncières, justiciable devant la Cour de Cassation, présumé coupable en vertu du prince de présomption d’innocence.

Dans ce registre, le Président de la République a également suspendu Daniel Mukoko Samba, directeur général de la Société commerciale des Transports et des Ports (SCTP) et de son Adjoint pour de détournements des deniers publics.

Il en est de même de M. Oscar Manikunda, directeur général de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications, suspendu de toutes ses fonctions et dont l’intérim est assuré par son adjoint, a annoncé Vital Kamerhe. L’ARPTC est un établissement public placé sous l’autorité directe de la présidence de la République, a-t-il rappelé. ACP


Autres titres

Evolution normale du processus de mise en place des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale

Deo

Sylvestre Ilunga Ilukamba:Je considère ma nomination comme une lourde responsabilité

Deo

RDC: Bruno Tshibala vient officiellement de démissionner

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus