fbpx
congosynthese.com

Lualaba : Richard Muyej destitué de ses fonctions de gouverneur de province

Le gouverneur de la province du Lualaba, Richard Muyej a été destitué vendredi 10 septembre par l’assemblée provinciale. Il lui est reproché le détournement de 366 millions de dollars sur base du rapport dressé par l’Inspection générale des finances (IGF). Les députés provinciaux proches de Muyej parlent d’un forcing qui n’a pas respecté la procédure. 

Cette destitution a été décidée au cours de la plénière de vendredi qui avait inscrit à l’ordre du jour l’examen du rapport de l’IGF. 

Selon les députés  provinciaux, ce rapport accuse Richard Muyej d’avoir détourné plus de 366 millions de dollars en complicité avec certains de ses collaborateurs. Cela  a divisé les députés  présents à cette plénière. Pour les uns, les faits sont graves. Il faut en finir avec cette gabegie financière. D’où la nécessité de procéder au vote pour décider du sort de Richard Muyej. Pour les autres, il ne revient pas aux députés de se saisir d’office pour traiter de ce rapport. Il faut que l’assemblée soit saisie par la justice  et que ce rapport soit analysé dans une commission qui devra aussi livrer ses conclusions, précisent les députés proches de Richard Muyej. 

Pour ces députés, cette décision s’apparente à de l’acharnement encore et surtout que l’intéressé n’est pas présent pour présenter ses moyens de défense. Au regard de la divergence des vues, cette question a été passée au vote. Ainsi, sur 17 députés présents, 11 ont retiré leur confiance au gouverneur de Richard Muyej et 2 ont voté contre et 4  se sont abstenus. 

Sur place à Kolwezi cette déchéance divise la classe politique. 

Depuis les réseaux sociaux publient des prises de position tranchées selon que leurs auteurs sont proches de Richard Muyej ou de la vice-gouverneur Fifi Masuka gouverneur intérimaire depuis plus de huit mois en l’absence du gouverneur rappelé en consultation à Kinshasa.

Autres titres

Ituri : 6 morts lors de l’attaque de Ndimo (FARDC)

deo

Ouverture solennelle ce mercredi au Sénat de la session ordinaire de septembre 2021

deo

Le Chef de l’Etat lance la campagne de sensibilisation au civisme fiscal et à la bonne gestion des deniers publics

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus