fbpx
congosynthese.com

Lois sur la nationalité : « Katumbi est visé parcequ’il est le candidat le plus aimé des congolais et fort de l’histoire de la RDC » (Patrick Mundeke)

La lois de Noël Tshiani qui propose que la fonction de président de la République soit réservée aux Congolais de père et de mère suscite des réactions partout en République démocratique du Congo.

Les fidèles de Moïse Katumbi champwe pensent que cette lois vise leur leader Katumbi qui semble avoir une mère congolais et un père étranger, est que son souhait est de se présenter comme comme candidat président à l’élection présidentielle de 2023.

Dans une interview accordée à la presse ce dimanche, Patrick Mundeke a déclaré qu’ils ne lâcheront pas jusqu’à ce que les gens comprennent que Katumbi est l’homme le plus aimé par les congolais.

« C’est Katumbi qu’on vise , cette lois exclu qui ? Ça exclu moise Katumbi naturellement. Et ces gens veulent l’exclure parceque Katumbi est l’homme le plus aimé par les congolais, le plus fort et le plus solide de l’histoire de la politique congolaise,organisé et il veut battre tout le monde  » a déclaré Patrick Mundeke, conseiller de Moïse Katumbi en charge de la jeunesse.

Il a par ailleurs lancé une mise a garde à toutes les personnes qui seraient entrain de vouloir « manœuvrer » dans le but d’écarter Katumbi aux élections de 2023. Il lance un message aux personnes selon lui qui veulent « paralyser » le pays de cesser et revenir à la raison.

« Les gens comme le Mboso, c’est regrettable qu’ils sont su « amnésiques » parceque je suis entrain de suivre dans ce débat des gens comme Tshiani qui n’est même pas congolais . Les gens y mettent de l’émotion dans le fait ce que les gens oublient c’est cette histoire là qui est à la base des malheurs que nous connaissons aujourd’hui. L’AFDL s’est appuyé sur ça pour attaquer la RDC en 1997 et aujourd’hui nous sommes entrain de le payer, nous ne voulons pas que l’histoire se répète. Si les Mboso veulent paralyser la République qu’ils partent mais on verra  » ajoute-il.

Mundeke exprime l’amour qu’a Moïse Katumbi pour la RDC , lequel l’a poussé d’adhérer à l’union sacrée du président Tshisekedi.

« Les gens pensent qu’ils sont plus congolais que Katumbi avec tout ce qu’il fait pour ce pays. Katumbi aime tellement ce pays,il a vu que la nation est entrain de fondre et voilà pourquoi il est venu pour apporter une solution » révèle t-il.

Malgré la présence de Katumbi dans l’union sacrée, Patrick Mundeke précise qu’ils ne vont pas continuer a cohabiter avec les gens qu’ils ne veulent pas du bien.

 » Si nous sommes partis dans cette union sacrée c’était pour les congolais. Mais si nos amis de l’UDPS pensent que c’est le moment de commencer à nous poignarder dans le dos ,ils doivent savoir que nous avons laissé Kabila et il nous avait tout donné mais nous avons pris l’option pour la République et nous sommes parti, si l’UDPS pense qu’il est convaincu que c’est la bonne chose à faire ,nous allons le faire et nous allons quitter les institutions.Ils vont continuer et on va défendre les valeurs Républicaines , l’intégrité et la constitution et nous allons empêcher que notre nation parte à la dérive et nous sommes prêts  » conclut-il.

Pour rappel, Noël Tshiani Muadiamvita, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018, a mis sur la place publique un débat sur le verrouillage de l’accès à la magistrature suprême qui doit être réservée exclusivement aux nationaux de père et de mère. 

Justin Kabumba

Autres titres

Covid-19 : La RDC dépasse la barre de 45.200 cas de contamination

deo

Une personne sur trois frappée par une insécurité alimentaire chronique en RDC

deo

Le vpm de l’Intérieur, Daniel Aselo retire des artères les unités de Police dénommées « Ujana »

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus