fbpx
congosynthese.com

Loi-Tshiani: Pour le G13, ce sujet « pollue inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division »

Le groupe 13 a dans son communiqué rendu public, donné son point de vue par rapport à la loi de Noël Tshiani qui continue à faire le débat dans le milieu politique, pour le G13, ce sujet pollue inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division.

« Par ailleurs, alors que l’Union Sacrée de la Nation, initiée par le Président de la République, aux fins de matérialiser sa vision pour le Congo peine à construire durablement son unité, une proposition de loi, dite de verrouillage de l’accès à certains postes régaliens, pollue inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division en ce moment précis, avec le risque d’une remise en cause des fondements de l’ordre politique républicain patiemment construit dans le cadre des Accords de Lusaka (1999), de Sun City (2001) et coulés dans la Constitution du 18 février 2006 », lit-on dans ce message.

Et d’ajouter.
”Le G13 déplore que ces sujets fondamentalement clivants soient malicieusement ramenés dans le débat comme des préalables, mieux des embûches à la tenue des élections, compromettant ainsi les exigences constitutionnelles et légales de transparence, de crédibilité et d’inclusivité d’un processus électoral apaisé dans le respect des délais constitutionnels »

Rappelons que le député national, élu de Kinshasa, Nsingi Pululu a déposé, jeudi 8 juillet 2021, à l’Assemblée nationale la proposition de loi sur la congolité initiée par Noël Tshiani, ancien condidat à la présidentielle de 2018.

« Cette loi est la réponse pour ceux qui se posaient la question sur la double nationalité. Vous pouvez avoir 10 nationalités et vous ne perdez jamais la nationalité congolaise. Ce qui veut dire, en d’autres termes, la nationalité congolaise est irrévocable. Tu es né congolais, tu grandis congolais et tu mourras congolais c’est-a-dire que nous donnons la possibilité de partout de jouir de de tous les droits des congolais. Il est inacceptable, par hospitalité, nous avons accepté les réfugiés au Congo, nous avons accepté d’autres personnes au Congo et ils accèdent aux fonctions, ils prennent part au partage et dans le droit», avait déclaré Nsingi Pululu.

Cette initiative de Noël Tshiani a pour mission que de verrouiller l’accès aux postes de souveraineté nationale.

« La proposition de loi que nous avons faite consiste à veruoiller l’accès aux fonctions de de souveraineté nationale notamment à la Présidence de la République, la Présidence du Sénat, l’Assemblée nationale, les ministères régaliens, l’armée et la police, l’adaministrateur de l’ANR, les hauts magistrats, etc. Donc, toutes ces fonctions régaliennes sont réservées esclusivement aux congolais », avait fait savoir l’ancien candidat à la présidentielle de 2018.

P.K

Autres titres

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

RDC/Ass-Nat :Les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le successeur de Nangaa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus