congosynthese

Bunia : un meeting des jeunes pour la paix à Djugu dispersé par la police

Le meeting des jeunes pour la paix dans le territoire de Djugu a été empêché samedi 12 mai matin à Bunia (Ituri) par la police, qui a dispersé les organisateurs par des gaz lacrymogènes. Certains membres du Comité provincial de la jeunesse dénoncent cette démarche des autorités pour étouffer leurs efforts afin contribuer à la restauration d’une paix durable dans cette entité. Le maire de Bunia indique que les organisateurs n’ont pas qualité pour initier cette activité.

Ce meeting populaire de la jeunesse était prévu ce samedi vers 9 heures à la tribune de Bunia pour sensibiliser les jeunes à ne pas céder aux manipulations dans les violences de Djugu. Un groupe de jeunes s’était mobilisé pour la circonstance.

Mais, les policiers ont été déployés sur place pour empêcher ce meeting. Un des organisateurs, Iracan Gracien, a été interpellé par les services de sécurité.

Un groupe de jeunes qui l’accompagnait pour répondre à cette interpellation a été dispersé par des gaz lacrymogènes. Le chargé de relations publique de la jeunesse en Ituri, Oudo Jackson, s’insurge contre cette démarche des autorités qui entrave leurs efforts pour le retour de la paix à Djugu :

« Les policiers sont arrivés nombreux pour nous barrer la route. Est-ce qu’ils militent pour la paix ? L’Ituri a besoin de la paix. Si la jeunesse se mobilise […] pour la paix et qu’on arrive à nous barrer la route, c’est inconcevable ! »

Pour le maire de Bunia, Fimbo Lebiliye, cette activité était sollicitée par un jeune notable de Mahagi, qui n’as pas qualité de se prononcer à Bunia sur ce qui se passe en territoire de Djugu.

« On lui dit qu’on n’était pas d’avis favorable. Il s’identifie comme un des notables [d’une chefferie de Mahagi]. Alors, il n’a pas qualité de réunir les gens pour un meeting à Bunia », a expliqué Fimbo Lebiliye.

Jusqu’aux heures de midi, un calme était observé dans la ville. Mais, des éléments de la police continuaient à occuper la tribune pour empêcher le rassemblement des jeunes.


Autres titres

Programme commun et candidature unique. RSA : Bemba, Katumbi, Fayulu, Kamerhe, Matungulu, Muzito et Félix en conclave !

Deo

MENDE ET ATUNDU CIBLÉS HIER PAR DES ASSAILLANTS TOUJOURS EN CAVALE

Deo

DES CRIMINELS À KINSHASA POUR ATTAQUER DES PERSONNALITÉS POLITIQUES

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus