congosynthese

L’idée de faire l’amour à la plage, est -elle bonne?

Un coucher de soleil, les jolis clapotis des vagues, vous et votre moitié face à ce magnifique spectacle… On comprend que l’envie de faire l’amour vous submerge, mais attention, ce n’est pas sans risques.

Le risque de se faire surprendre, tester de nouveaux lieux insolites, le plaisir des vacances… On sait que l’envie de faire l’amour à la plage est un classique qui nous a tous traversé l’esprit ! Même si un sondage Harris Interactive pour Marianne affirme que 37% des Français (coquins) sont prêts à faire des galipettes sur le sable, ce n’est pas sans risques pour vos petites fesses (dans tous les sens du terme). La raison numéro une, c’est que ça gratte ! Rappelez vous la sensation désagréable à la fin d’une journée plage lorsque la peau colle et le sable reste coincé entre les orteils. Imaginez l’enfer sur les muqueuses (vous souffrez, avouez !)… Le sable est très irritant et peut provoquer des mycoses… Sympa ! De plus, le sable contient plein de saletés : en plus des mégots, il y a des bouts de verre et des petites bêtes minuscules qui donnent tout plein de bactéries, miam miam. Si vraiment vous y tenez, emmenez des serviettes épaisses (voire votre matelas).

Cul nu = grosse amende en vue !

Raison numéro deux d’éviter de copuler face à la mer, c’est que si vous aimez la mer, elle, elle ne vous aime pas. En plus de contenir des bactéries (facteur d’infections urinaires), le sel pique et peut créer des irritations et des démangeaisons sur les parties intimes (de quoi vous laisser un agréable souvenir). En plus, niveau pratique, ce n’est pas trop ça non plus car le vagin se lubrifie moins facilement dans l’eau, ce qui n’arrange pas trop nos affaires. Dernière raison, on vous rappelle que faire l’amour dans des lieux publics est interdit par la loi (oui, on sait, ça fait rabat-joie). Donc même si ça excite certains de se faire surprendre, la police ne se gênera pas pour vous emmener au poste (tout nu, qui plus est). S’envoyer en l’air en plein air est quand même un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Et bonne journée !


Autres titres

Jen Selter, la femme qui a les plus belles fesses d’internet

Deo

USA : une présentatrice météo fait son bulletin TV avec son fils dans le dos !

Deo

Pour une censure sévère dans la musique congolaise

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus