congosynthese

Libération des 22 personnes par les présumés rebelles ADF ce mardi 05 mars courant à Eringeti-Maisafi en territoire de Beni.

Composés des hommes, femmes et un enfant, ces derniers ont surgi de la brousse à Maisafi puis récupérer par les éléments FARDC qui les ont amené à Eringeti en attendant leur transfèrement à Beni ville pour d’autres précisons a fait savoir Bienfait Mwaka Baraka l’un des membres de la société civile dans la contrée.

Ces ex-otages étaient enlevés par les présumés rebelles ADF le 22 février 2019 à Mamove agglomération située à une dizaine de km de Oicha chef-lieu du territoire de Beni, c’était après les affrontements entre ces rebelles aux éléments FARDC où plusieurs maisons étaient incendiées et d’autres pillées au côté des civils kidnappés.

La vague de libération des otages de ce mardi intervient 4 jours après que d’autres civils (14) soient relâchés par les rebelles ADF, à Makembi-Mamove, des hommes, femmes et garçon.

Signalons que depuis le début de l’année 2019, les rebelles ADF ont mené plusieurs attaques contre les positions FARDC à Mamove et ses environs causant anisi le déplacement massif de la population dans d’autres milieux sécurisés.

Jean Mukunguliro.


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus