fbpx
congosynthese

Levée des barrières en provinces : la décélération des prix des produits agricoles observée sur le marché, le sac de manioc négocié à 55.000 FC contre 80.000 FC

L’approvisionnement de Kinshasa en produits agricoles ne souffre d’aucune interruption grâce aux mesures de levée des barrières sur les routes de desserte agricole prises par le Gouvernement central afin faciliter l’acheminement des produits de première nécessité vers capitale, et combattre ainsi la hausse des prix en cette période d’État d’urgence sanitaire causé la pandémie de COVID-19. Pour évaluer les retombés desdites mesures, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu une séance de travail le mardi 12 mai 2020 à la primature, avec le Président de l’Assemblée provinciale du Kwilu, Serge Makongo, le Gouverneur de la province de Kwilu, Willy Itsu Ndala Asang, et son collègue de la province de Kwango, Jean-Marie Peti Peti, réunion à laquelle a été associée le Ministre des Transports et Voies de communications.

Le Ministre des transports a noté une baisse sensible de certains prix des produits agricoles suite aux mesures de levée des barrières et de suppression des taxes sur les produits de première nécessité. A titre d’exemple, actuellement le sac de manioc se négocie à 55.000 Franc congolais contre 80. 000 FC, il y a encore quelques semaines.

Le Gouverneur de Kwilu, Willy Itsu Ndala Asang, et celui de Kwango, Jean-Marie Peti Peti, ont saisi l’occasion pour exposer au chef du Gouvernement central les problèmes auxquels font face leurs provinces à vocation agricole, notamment le fonctionnement des institutions provinciales. Ces autorités politico-administratives ont également réitéré au Premier Ministre, Ilunga Iunkamba, leur engagement dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, qui est une responsabilité de tous.

Autres titres

RDC : “L’Assemblée nationale ne pourra pas résister dans une confrontation avec le Président de la République” Députés et sénateurs CACH

deo

Ituri: 4 localités se vident de ses habitants suite aux attaques répétitives des miliciens FPIC à Irumu

deo

RDC : “L’assemblée nationale ne pourra pas résister dans une confrontation avec le président de la République” Députés et sénateurs CACH

hpadmin