fbpx
congosynthese.com

Levée de l’immunité au Sénat : le Pr Luzolo demande aux sénateurs de ne pas consacrer une justice à deux vitesses

L’ancien ministre de la Justice, le Pr Emmanuel-Janvier Luzolo Bambi Lessa, a demandé aux sénateurs de ne pas consacrer une justice à deux vitesses, lors d’un entretien samedi, avec l’ACP, sur la demande de levée de l’immunités au Sénat.

Pour le Pr Luzolo, toute personne quelque soit son rang qui commet une infraction, doit être poursuivie afin d’éviter de consacrer une République des intouchables.

En l’occurrence, a-t-il poursuit, lorsqu’une personne bénéficiaire de privilège de juridiction commet une infraction, le juge compétent est celui du moment de la commission des faits même après les fonctions. «En RDC, les statistiques en matière de levée d’immunités frisent la catastrophe. En effet, depuis 2006 jusqu’à ce jour, la plupart de demandes de levée de l’immunité n’ont pas reçu d’avis favorables du Parlement», a fait remarquer le Pr. Luzolo Bambi. «Sans la justice, il n’y a pas d’Etat de droit ou mieux il n’y a pas d’Etat tout court. Et la crainte de la justice est le commencement de la sagesse pour la classe politique congolaise», a-t-il dit.

Quant au Rapport Mapping, la justice totale répond aux 5 piliers de la justice transitionnelle suivants : «Pas de paix, pas de réconciliation sans justice, pas de justice sans réparation, pas de réparation sans pardon et pas de pardon, sans vérité», a-t-il dit.

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus