fbpx
congosynthese.com

Les présidents Félix Tshisekedi, Paul Kagame et Peter Mutharika du Malawi boycottent le Forum économique organisé par l’Afrique du Sud.

Les présidents de la République Félix Antoine Tshisekedi, celui du Rwanda et du Malawi ont décidé de ne pas participer au Forum économique mondial sur l’Afrique organisé par l’Afrique du Sud suite aux pillages et aux incendies de petites entreprises dans ce pays, qui appartiennent en grande partie aux immigrés africains.

Ces actes xénophobes perpétrés dernièrement, et dont sont victimes les ressortissants africains résidant dans le pays de Mandela, a également suscité colère et indignation dans le chef des leaders politiques congolais.

Après ces attaques de xénophobes, l’ambassadeur de la RDC en Afrique du sud, Bene Mpoko calme la tension et appelle au respect des normes d’expulsion des ressortissants étrangers.
« L’expulsion des ressortissants étrangers à partir d’un pays donné doit se passer par des procédures d’usage. C’est-à-dire pour qu’un citoyen congolais soit expulsé, on doit d’abord faire intervenir l’ambassadeur ou l’ambassade pour s’assurer que la personne est réellement de nationalité congolaise », a-t-il souligné.

Cepedant, certains sud-africains justifient ces actes de xénophobie par « vengeance des crimes commis par des étrangers et de la vente de biens illicite par des propriétaires de magasins étrangers ». Mais des analystes politiques affirment que les immigrants africains sont devenus des « boucs émissaires face à la colère grandissante suscitée par le chômage et les problèmes économiques généraux ».

Autres titres

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

Ceni: Denis Kadima investi par le président Félix Tshisekedi

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus