fbpx
congosynthese.com

Les Présidents Félix Tshisekedi et Sassou N’guesso signent l’accord bipartite sur la collaboration énergétique

Le Président Félix Tshisekedi et son homologue de la République du Congo, Denis Sassou N’guesso, ont  procédé, lundi à Brazzaville, à la signature de la déclaration conjointe ainsi qu’à celle de l’accord bipartite sur la collaboration énergétique entre le Congo et la RDC.

Les deux Chefs d’Etat se sont retrouvés, auparavant, en tête-à-tête au salon des ambassadeurs, pour plus d’une heure, avant  l’allocution du ministre congolais des hydrocarbures, Bruno Jean-Richard Itoua, qui a circonscrit les contours de ce projet surnommé « boucle de l’amitié énergétique » et qui a comme partenaire privilégié, le prince héritier des Émirats Arabes Unis, représenté pour la circonstance.

La signature de la déclaration conjointe par les deux chefs d’État  a été immédiatement suivie de la lecture par le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, et celle de l’accord bipartite sur la coopération énergétique entre les deux Congo, par les deux  ministres respectifs aux hydrocarbures du Congo, Bruno Jean-Richard Itoua et celui de l’énergie RD Congolais, Olivier Mwenze Mukaleng.

Ces signatures cristallisent, affirme-t-on,  la volonté des deux gouvernements de mettre en œuvre, au cœur du continent africain, une mutualisation des moyens et ressources énergétiques, pour le plus grand bénéfice de leurs peuples respectifs ; volonté qui entre, rappelle-t-on, dans le cadre de l’intégration sous-régionale, chère au Président de la République et président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi  a été accueilli, à son arrivée,  par le chef du gouvernement de la République du Congo, Anatole Collinet Makosso ,qu’ accompagnait son homologue RD Congolais, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala.

La Dircaba du Chef de l’État en matières diplomatique et juridique, Nicole Ntumba Bwatshia, l’ambassadeur de la RDC au Congo, Christophe Muzungu et tant d’autres personnalités, en faisaient également partie.

Autres titres

RDC : Le HCR lance le programme d’accompagnement des jeunes filles survivantes de VBG dans l’espace Kasaï

Patrice Kayembe

Kikaya : 3 ans de l’UDPS au pouvoir, 3 ans de manipulation (Réflexion)

Patrice Kayembe

Affaire RAM : la session de mars annoncée décisive à l’Assemblée nationale

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus