congosynthese
  • Home
  • Actualité
  • Les laïcats chrétiens parlent du report des élections aux délégués du Vatican et de COE

Les laïcats chrétiens parlent du report des élections aux délégués du Vatican et de COE

Si jusqu’à la fin de septembre 2018, il n’y a pas de consensus sur la
machine à voter, le fichier électoral et les mesures politiques pour
la décrispation, il n’y aura plus d’autre choix que de se mettre
autour d’une table pour discuter le report des élections et des
modalités de gestion du pays pendant cette période.
Dimanche 19 août. C’était au salon Lubumbashi du Grand Hôtel
Kinshasa. Une trentaine d’invités triés sur le volet, participent au
diner offert par le CALCC, le MILAPRO et le MLS à la délégation mixte
Vatican-Conseil œcuménique des Eglises, COE, Conférence des églises de
toute l’Afrique, CETA. Les représentants des laïcs catholiques,
protestants, salutistes, pentecôtistes et évangéliques ont lancé un
message clair.  « Tous les états-majors politiques sont conscients des
difficultés voire de l’impossibilité de la tenue de ces élections,
mais très peu ont le courage de le dire clairement. Chacun attend que
l’autre commette la faute qui justifiera le report aux yeux du grand
public », expliquent les porte-paroles des laïcs chrétiens. Recourant
à la sagesse bantu en exécutant un chant, le président du CALCC qui
lisait le message a comparé la situation à l’état d’un vase en argile
cuit fendu mais qui attend d’être juste secoué pour se briser. Et
c’est celui qui l’aura touché qui portera la responsabilité, a-t-il
chanté, suscitant les rires et les acclamations des convives. Le
message est passé.
Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises, un pasteur
protestant d’origine norvégienne a répondu en disant qu’ils sont-là
pour aider tout le monde à s’exprimer. Quant au représentant du
Vatican, ancien archevêque de Kigoma en Tanzanie, il s’est rappelé
l’afflux des réfugiés congolais en Tanzanie dans les années où il
était l’ordinaire de Kigoma. Pour lui, les Congolais ont trop
souffert. Il est plus que temps de donner la chance à la paix.


Autres titres

Corneille Nangaa : “Avec ou sans argent il y aura des élections le 23 décembre !”

Deo

RDC-Présidentielle : le candidat Théodore Ngoy appelle Jean-Pierre Bemba à le soutenir

Deo

Butembo: 3 morts et des blessés bilan provisoire lors d’une incursion des miliciens mai-mai.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus