fbpx
congosynthese

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

Marche pacifique ce vendredi 7 Août 2020, L’UNC section Butembo exige la libération pure et simple et sans condition de leur président national Vital Kamerhe

Dans leur mémorandum, l’UNC estime que les juges qui refusent à Vital Kamerhe la liberté provisoire violent la constitution car à son article 21 dispose que: ” tout jugement est écrit et motivé”. Par la bouche de son secrétaire Urbain, Achille Makelele qui a lu le mémo, L’UNC Butembo pense que les juges ne motivent pas suffisamment sa décision de rejet de la demande de liberté provisoire à son président: “le président kamerhe est éligible d’obtention d’une liberté provisoire et on ne doit pas lui appliquer aveuglement l’article 27 du code de procédure pénale puisqu’il n’y a pas d’indice sérieux de culpabilité contre lui et qu’aucun document n’atteste qu’il aurait commis les faits qu’on lui reproche et puis sa fuite ne pas à craindre. D’autant plus que toutes frontières sont fermées suite à la pandémie de la Covid-19”, fustige t-il.
Notons que ce mémorandum a été déposé au Tribunal de Grande Instance de Butembo avant de le remettre en copie à la Mairie.

La présidente du TGI Butembo a promis de l’envoyer à qui de droit

Sadiki Malolero depuis Butembo

Autres titres

RDC : “Peut-être Kabila reviendra après les deux mandats de Félix Tshisekedi” Pasteur Denis Lessie.

deo

RDC: L’avion qui transportait l’équipe d’avance de Félix Tshisekedi en partance pour Goma a connu une panne technique

deo

Situation humanitaire alarmante en Ituri: Le ministre Mbikayi dépêché à Bunia pour faire l’état de lieu

deo