fbpx
congosynthese.com

RDC : les Présidents des groupes parlementaires du FCC contre la tenue d’un dialogue sur les questions électorales

Les présidents des groupes parlementaires du Front Commun pour le Congo, FCC, n’épousent pas l’idée de la tenue d’un dialogue sur les questions électorales, préconisée par quelques députés nationaux et acteurs de la société civile congolaise.

Ils ont fait le déplacement vers le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ce lundi 10 août 2020 à l’Immeuble du Gouvernement pour livrer leur position sur ce dossier. C’était à travers une déclaration remise officiellement au Patron de l’Exécutif central congolais. Pour ces élus du FCC, il existe un cadre pour ce type de démarche, à savoir l’Assemblée nationale dont la prochaine session s’ouvre le 15 septembre 2020. A ce titre, rien ne justifie l’urgence d’organiser des pourparlers pour examiner ce sujet.

Selon le porte-parole des groupes parlementaires du FCC, Didi Manara, cette séance de travail avec le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a permis aussi de faire la rétrospective des activités de la session parlementaire dernière, marquée par des traumatismes verbaux et physiques. Il a rappelé d’ailleurs la perte d’un collègue député suite à ces pratiques anti-démocratiques. A cet effet, ces élus du FCC ont sollicité l’implication du chef du Gouvernement pour éviter la violation du siège des parlementaires lors de la prochaine session essentiellement budgétaire.

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus