congosynthese

Les États-Unis soutiennent la RDC dans la lutte contre le COVID-19 et annoncent une aide supplémentaire de 6 millions de dollars

Dans le cadre de la riposte mondiale contre le COVID-19, les États-Unis ont annoncé une première tranche de 6 millions de dollars pour la République démocratique du Congo afin de fournir un appui et des fournitures liés à la santé et de renforcer les activités d’eau et d’assainissement. Les États-Unis disposent déjà des meilleurs experts des Centres pour le contrôle et la prevention des maladies (CDC) qui travaillent aux côtés du Dr J-J Muyembe et du Ministre de la Santé Eteni Longondo dans le cadre de la riposte congolaise au coronavirus. En fait, le CDC a récemment formé 300 épidémiologistes congolais qui sont capables d’assumer des responsabilités dans la lutte contre le COVID-19.

En outre, les États-Unis, par le biais de l’USAID, ont fait une contribution de 1,5 millions de dollars, en partenariat avec le Ministère de la Santé et la Fondation Mérieux, pour établir le nouveau laboratoire de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Goma qui sera en mesure d’effectuer des tests de diagnostic rapide pour plusieurs maladies dans l’est du Congo. Ce n’est qu’un exemple des investissements consentis par l’USAID dans la santé s’élevant a plus de 200 millions de dollars par an dans des programmes de lutte contre les maladies. Ces programmes atteignent 33,4 millions de Congolais, contribuant directement à l’état de préparation au niveaux provincial et communautaire et renforçant la capacité congolaise à faire face au nouveau défi pose par le COVID-19. Dans le cadre de notre Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, les États-Unis continueront d’évaluer les demandes d’assistance du gouvernement de la RDC afin de déterminer la meilleure façon de continuer à soutenir ses efforts contre cet ennemi invisible. Nous sommes ensemble dans ce combat.

Les États-Unis ont une longue et généreuse histoire d’investissements dans la santé et le bien-être en RDC. Les États-Unis ont fourni près de 1,6 milliards de dollars spécifiquement pour la santé et près de 6,5 milliards de dollars au total au cours des vingt dernières années. Notre aide sanitaire d’urgence et de développement financée par les États-Unis aide à mettre un terme à l’épidémie d’Ebola dans l’est du Congo et a aidé à lutter contre le fléau persistant des maladies endémiques, telles que le paludisme et la rougeole. Notre investissement annuel de 20 millions de dollars dans l’eau et l’assainissement a joué un rôle clé dans la prévention des maladies. En outre, grâce au programme américain PEPFAR de riposte au VIH / Sida, 130 000 Congolais reçoivent des traitements vitaux et bénéficient d’améliorations dans la détection initiale des maladies. Nous cherchons également à réaliser la vision du président Tshisekedi consistant à établir une institution équivalente congolaise du CDC américain pour tirer parti de la vaste expertise de la RDC en matière de réponse aux épidémies de maladies.

Advertisements

Autres titres

Assemblée nationale: Une motion de défiance contre le ministre de la défense. Déjà plus de 30 signatures

Deo

ANDRÉ MBATA JETTE LE PAVÉ DANS LA MARRE

Deo

Le magistrat Godeyfroid Kabamba inspecteur à l’inspectorat général des services judiciaires est décédé cette nuit .

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus