fbpx
congosynthese.com

Les confessions religieuses dénoncent des pressions, des intimidations et des menaces(Communiqué)

confessions religieuses

COMMUNIQUÉ DES CONFESSIONS RELIGIEUSES RELATIF A LA DESIGNATION DES CANDIDATS A LA CENI

  1. Nous, membres de la Plateforme des Confessions religieuses, sommes réunis en Assemblée plénière ce vendredi 23 juillet 2021 pour évaluer les enjeux pertinents liés au processus électoral de 2023 et, lever une option consensuelle dans la désignation de nos candidats à la CENI.
  2. Il convient de rappeler que le présent processus électoral est soumis à l’exigence d’être crédible, transparent, inclusif et apaisé. D’où la nécessité de s’en tenir aux réformes électorales objectives et à la désignation des animateurs de la CENI en toute responsabilité.
  3. Au moment où nous nous engageons à procéder à la désignation de nos candidats à la CENI, permettez-nous de dénoncer des pressions, des intimidations et des menaces de toute sorte dont sont victimes certains membres de la Plateforme, pour nous empêcher à faire librement notre travail.
  4. Cette façon de faire est un manque de respect envers les Chefs des Confessions religieuses et un abus du pouvoir. Par conséquent, nous mettons en garde toutes ces personnalités déjà identifiées si jamais un malheur arrivait à l’un de nous dans ce contexte.
  5. Au regard de ce qui précède, nous réaffirmons notre détermination à ne pas céder à toute tentative de perturbation du présent processus électoral qui, doit obligatoirement inaugurer une nouvelle ère des élections mieux organisées pour l’alternance démocratique en 2023;
  6. À la lumière des critères fixés par la Loi sur la CENI, l’idéal pour nous sera basé sur la personne ayant un leadership éthique et consensuel avéré, une maîtrise de la gouvernance électorale, des compétences managériales, une loyauté sans faille au respect de la Constitution et des lois de la République et un courage exceptionnel de proclamer les véritables résultats issus des urnes
  7. Enfin, nous appelons le Peuple congolais à se mobiliser et à accompagner le processus électoral en vue de préserver sa souveraineté nationale. Tout en demandant à nos fidèles et croyants de nous accompagner dans la prière, nous confions ce processus électoral au Très Haut pour un aboutissement heureux au bénéfice de la Nation.

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus