congosynthese

LES AVIONS DESTINÉS À LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE FAYULU EMPÊCHÉS D’ATTERRIR À KINSHASA

Le lancement de la campagne électorale du candidat Martin Fayulu démarre sur fond de controverse avec le ministère des Transports et Voies de communication. La direction de campagne du candidat de Lamuka à la présidentielle du 23 décembre citée par afrique.lalibre.be, accuse le Gouvernement congolais d’avoir refusé aux avions loués en Afrique du Sud par cette plateforme électorale d’atterrir à Kinshasa.

Le Gouvernement, par le truchement du ministre des Transports et Voies de communication José Makila Sumanda, affirme n’avoir reçu aucune demande. ” Je n’ai aucune demande du candidat Martin Fayulu sur ma table sollicitant l’atterrissage de son avion “, a rétorqué le n° 1 des Transcoms sur Top Congo.
Réagissant sur twitter, Olivier Kamitatu estime qu’en ” dépit d’une demande régulière adressée en bonne et due forme, l’avion de Lamuka est arbitrairement bloquépour empêcher Martin Fayulu d’aller parler aux Congolais”.

DE L’OCTROI DE L’AUTORISATION D’ATTERRISSAGE

Le ministre rappelle, à ce propos, que c’est ” l’autorité de l’aviation civile qui s’occupe de l’octroi des autorisations ” d’atterrissage des avions sur le sol congolais. ” Il y a une procédure à respecter. Il faut tout d’abord que les techniciens de l’AAC se rendent dans le pays d’origine de l’appareil, faire l’inspection de l’avion et s’assurer du bon fonctionnement dudit appareil “, explique José Makila.
” Un avion qui remplit les normes selon la loi congolaise ne peut pas être refusé d’atterrir ” sur le sol congolais. ” Si une demande est formulée, et que l’appareil remplit les normes, pourquoi doit-on lui refuser l’atterrissage “, s’interroge le ministre d’Etat José Makila.
Sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi, publie une lettre de demande d’autorisation de survol et d’atterrissage de la société EXECUJET AIR pour un aéronef ” mis à la disposition exclusive de M. Martin Fayulu…”.

FAYULU ATTENDU A BENI

La première phase de la campagne de Martin Fayulu doit débuter le dimanche 2 décembre prochain par un déplacement dans l’est à Beni et Butembo. Il doit enchaîner ensuite en passant par Bunia le 3 décembre, mais avant Goma et Bukavu le 4 décembre.
Le 5 décembre, le candidat de Lamuka est attendu à Kisangani tandis qu’il atterrira à Buta et à Isiro le 6 décembre. Le candidat de Lamuka est attendu à Lubumbashi le 7 décembre avant Kasumbalesa, Likasi, Kolwezi le 8 décembre. Kamina et Kalemie, le 9 décembre.
Il y a dix jours, les autorités de l’aviation civile empêchaient Martin Fayulu de rentrer au pays avec un jet privé. Le candidat s’était alors rabattu sur un vol d’Ethiopian Airlines pour rentrer le jour convenu à Kinshasa. Emma Muntu


Autres titres

RD Congo : Il faut enquêter sur deux anciens responsables des services de renseignement

Deo

Banditisme à Kinshasa : D. Amuli instruit S. Kasongo « d’intensifier les partrouilles et d’effectuer les bouclages ciblés »

Deo

CENI: L’élection des gouverneurs fixée au 10 avril 2019

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus