L’entraineur principal des Léopards football senior A, Jean-Florent Ibenge Ikwange a indiqué dimanche, au cours d’un entretien à bâtons rompus accordé à la radio Top Congo FM, qu’il préconise l’Italie ou de la Turquie pour le stage bloqué de la sélection nationale en prévision de la préparation de la phase finale de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations)-Egypte 2019.

Le technicien congolais a fait savoir que l’équipe nationale de la RDC est la seule sélection qui utilise plus des joueurs locaux et par conséquent, il faut tout mettre en œuvre pour que la problématique de l’octroi des visas Schengen ne puisse pas constituer un handicap pour le groupe. Il a dit que les contacts se poursuivent en vue de trouver un pays à climat similaire au pays hôte de la CAN et pour planifier quelques matches amicaux.

Le Portugal avec ses installations de qualité n’offre pas la possibilité compte tenu de son climat qui n’est pas le même avec le pays de Pharaon ; le Qatar avec ses infrastructures magnifiques offre une belle opportunité pour cette préparation mais, le taux élevé d’humidité risque de causer la fatigue aux athlètes et compromettre leur rendement au cours de la compétition, a précisé Florent Ibenge.

Toutefois, a-t-il souligné, en cas d’impossibilité pour ces deux pays, l’équipe nationale pourrait se rabattre sur un des pays d’Afrique du Nord, tout en récusant toute possibilité d’aller au centre de la CAF de Mbakomo qui, selon lui, y aller serait une hérésie.

Quant au climat au sein de la maison Léopards, le coach Florent Ibenge a confirmé qu’après la qualification à la prochaine CAN, le groupe a retrouvé sa sérénité et son état d’esprit tant au point qu’il le qualifie «du jour et de la nuit». L’important est que le groupe ait récupéré son leader, le capitaine Youssouf Mulumbu et les autres cadres comme Trésor Mputu, Bobo Ungenda, Yannick Bolasie et autres, a lâché Florent Ibenge.

Pour la CAN, le sélectionneur national Florent Ibenge a indiqué que les Léopards iront à cette compétition en poil à gratter car, nous n’avons pas des joueurs qui ont le haut niveau actuellement. «Mais, cette posture ne veut pas dire que nous irons en victime expiatoire. C’est une position qui peut nous faire du bien et surprendre» a-t-il conclut.

ACP