congosynthese

Le VPM Henri Mova inaugure le bâtiment de l’Administration construit par SESCO

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Henri Mova Sakanyi, a inauguré hier mardi 18 septembre 2018, le nouveau bâtiment qui abritera les agents et fonctionnaires de l’Administration centrale de son Ministère. La construction de ce
bâtiment a été financée par le Gouvernement congolais et exécutée par SESCO, une société de droit congolais.

Prenant la parole, avant de couper le ruban symbolique, le VPM Henri Mova a loué la qualité du travail abattu par la Société d’Etudes, Services et de Construction (SESCO) en offrant à la ville de Kinshasa, au Ministère de l’Intérieur et à la nation congolaise, un bâtiment qui répond aux standards internationaux. Pour le patron de l’Intérieur et
de la Sécurité, « ce bâtiment permettra aux agents et fonctionnaires de l’Administration centrale de son Ministère de travailler dans des conditions idéales ».

Dans son mot de circonstance, Henri Mova a aussi et surtout rendu hommages au chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, initiateur de la Révolution de la modernité, lui qui tient à lancer la République Démocratique du Congo sur la voie de l’émergence. « En dotant
l’Administration centrale du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de ce bâtiment moderne, le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de prouver qu’il tient beaucoup à l’amélioration des conditions de travail des agents et fonctionnaires de mon département,
mais aussi de tous les fonctionnaires congolais », a tranché le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.


Financé par le Gouvernement congolais

«Le moment que nous vivons aujourd’hui, marque la concrétisation de
la parole du chef de l’Etat, le Raïs Joseph Kabila Kabange, qui tient
à l’amélioration des conditions de travail des fonctionnaires de
l’Administration du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité », a
dit Fortunata Ciaparone, la DG de la société SESCO. Elle a révélé que
ce bâtiment a été construit sur fonds propres du Gouvernement
congolais et par SESCO, une société de droit congolais.
Pour la DG de SESCO, l’inauguration de ce bâtiment prouve une fois de
plus à la face du monde l’existence de l’Etat congolais et surtout sa
capacité de pouvoir commencer et terminer un projet sur fond propre. «
L’inauguration de ce bâtiment est une preuve, une fois de plus, que
notre Etat est toujours debout et autonome, et elle nous rappelle de
nouveau la vision du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, sur
l’Administration qui, pour lui, reste le moteur du bon fonctionnement
de l’Etat », a dit Fortunata Ciaparone.

Des épreuves surmontées

« Ce projet a connu des vicissitudes, a reconnu la DG de SESCO. Ces
épreuves furent celles inhérentes à tout projet ambitieux : le besoin
de rassembler, de fédérer, d’orienter les énergies vers un but commun
». Elle a, par ailleurs, souligné que les épreuves rencontrées dans la
construction de ce bâtiment furent également d’ordre technique. « Les
efforts déployés par les ingénieurs de SESCO, en association avec la
DPO du Ministère de l’Intérieur et Sécurité et le Secrétariat
Permanent de la Cellule de Gestion et de Passation des Marchés Publics
ont permis cette réalisation remarquable, qui s’inscrit dans le
patrimoine architectural de l’Etat congolais », a-t-elle fait savoir.
Considérant le résultat final obtenu malgré ces épreuves, Mme
Fortunata Ciaparone a, dans son discours, remercié le Gouvernement
congolais qui n’a ménagé aucun effort pour libérer les fonds
nécessaires. Elle a particulièrement remercié les ministres de Budget
et des Finances, qui ont disposé de fonds attendus et à temps pour la
matérialisation de ce projet. Elle a aussi eu des mots élogieux à
l’endroit des agents de SESCO pour les efforts consentis pour la
construction de ce joli bâtiment.


De la capacité d’accueil
Quid de la capacité d’accueil du nouveau bâtiment ? A cette question,
la DG de SESCO décrit le bâtiment inauguré. « Cet édifice que nous
avons devant nous comporte trois niveaux dont le rez-de-chaussée et
deux étages, avec un château d’eau d’une capacité de 5000 litres », a
expliqué Fortunata Ciaparone. Et d’ajouter : « Dans chaque niveau,
nous avons des bureaux construits dans les normes ISO et aussi deux
bureaux de Directeur avec toilettes incluses, et au dernier étage,
nous avons une salle de réunions pouvant contenir 600 personnes ».
Avec ce nouvel ouvrage, la société SESCO vient de prouver encore sa
détermination à accompagner le chef de l’Etat dans ses efforts pour la
modernisation de l’Etat congolais.
Yves Kadima


Autres titres

Nord-Kivu : Affrontements entre FARDC et miliciens Mai-Mai 6 morts ( Isale-Kanguta)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus