Le Président Tshisekedi Menace de Dissoudre l’Assemblée Nationale en Cas de Mauvaises Pratiques

Ce vendredi, à la Cité de l’Union africaine, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a reçu 406 députés nationaux constituant la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale ainsi qu’une quarantaine de chefs des regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation.

May 18, 2024 - 07:55
 0
Le Président Tshisekedi Menace de Dissoudre l’Assemblée Nationale en Cas de Mauvaises Pratiques

 Cette réunion, marquée par des échanges francs et directs, a mis en exergue les préoccupations du chef de l'État concernant la moralité et l’efficacité de l’organe législatif.

Le Président Tshisekedi a profité de cette rencontre pour dénoncer vigoureusement les « antivaleurs » qui ont entaché les législatures précédentes. Dans un discours ferme, il a mis en garde les élus nationaux contre la persistance de ces pratiques déviantes. « Je n’hésiterai pas à dissoudre l’Assemblée nationale et renvoyer tout le monde à de nouvelles élections, si ces mauvaises pratiques persistent », a-t-il déclaré, soulignant sa détermination à instaurer une gouvernance exemplaire et transparente.

La réunion a également abordé la question cruciale de l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Le Chef de l’État a recommandé une révision du ticket présenté, insistant sur la nécessité de prendre en compte la Grande Orientale, une région comptant une soixantaine de députés, et d’assurer une représentativité significative des femmes. Cette démarche vise à promouvoir une plus grande inclusion et équité au sein des instances dirigeantes.

En mettant l’accent sur ces points, le Président Tshisekedi a réaffirmé son engagement envers les principes démocratiques et son ambition de voir l’Assemblée nationale jouer un rôle constructif dans le développement du pays. Les députés et les chefs de regroupements politiques présents ont été appelés à faire preuve de responsabilité et à travailler ensemble pour renforcer les institutions de la République.

Ce discours, aux accents de défi et d’exigence, reflète une volonté de rupture avec les pratiques du passé et un appel à une nouvelle ère de gouvernance fondée sur la transparence, l’intégrité et la représentativité. Les prochains jours seront déterminants pour observer si les élus nationaux répondront à cet appel avec les réformes nécessaires ou s’ils risqueront de provoquer une dissolution de l’Assemblée nationale, un acte qui marquerait une étape sans précédent dans l’histoire politique récente du pays.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow