fbpx
congosynthese.com

Le Président Félix Tshisekedi pour le rapatriement urgent du patrimoine culturel congolais

L’instruction du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, relative à la création  d’une « Commission de rapatriement du patrimoine culturel congolais », a été rappelée avec insistance, par  le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, au cours de  la trentième réunion du Conseil des Ministres qu’il a présidée vendredi dernier, par visioconférence.

Le Premier ministre, dans le souci de répondre urgemment à cette exigence, a chargé la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha, de travailler, en collaboration les experts de la Primature, sur le projet de Décret devant déboucher sur la création effective de cette structure , a fait savoir le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, dans le compte rendu de cette réunion.

Cette commission devra se pencher, notamment, sur le rapatriement du patrimoine culturel congolais expatrié du temps de la colonisation belge, avec le concours du Musée Royal d’Afrique Centrale de Tervuren.

 «L’enjeu consiste en une réappropriation de notre patrimoine culturel dont le processus nécessite, non seulement le retour de notre héritage culturel sur le sol congolais, mais aussi la sécurisation desdits biens ainsi que la possibilité de les conserver dans les meilleures conditions possibles», a souligné Sama Lukonde.

La Rumba congolaise au Patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO

Cette question est d’autant plus importante que le Premier Ministre a rappelé, indique-t-on, le fait que le mandat du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à la Présidence à l’Union Africaine est placé sous le thème « des Arts, de la Culture et du Patrimoine en Afrique ».

Par ailleurs, le gouvernement Sama Lukonde a salué, au cours de ladite réunion, l’inscription de la Rumba congolaise au patrimoine immatériel mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO),  une action qui matérialise le 15ème pilier, axe 62 de son Programme d’action.

Cette inscription décidée et qui n’attend que sa proclamation lors de la session qui se tiendra à Paris, en France, du 13 au 18 décembre 2021, constituera, note-t-on, l’aboutissement d’une candidature portée à la fois par les deux Congo, sous l’iùpulsion de leurs Chefs d’Etat , Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso.

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus