fbpx
31.1 C
Kinshasa
July 4, 2020
congosynthese

Le Président Félix Tshisekedi invite le gouvernement à maximiser les recettes de l’Etat

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  a demandé au gouvernement de faire le nécessaire pour maximiser les recettes de l’Etat en cette période de crise provoquée par la pandémie de COVID-19, dans sa communication lors de la 34ème réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée, vendredi, par vidéo conférence , à la cité de l’Union africaine (UA).

Le Chef de l’Etat a, à cet effet, enjoint le gouvernement de prendre des mesures prioritaires et urgentes à impact immédiat, notamment par « la lutte  acharnée  contre la corruption et le coulage des recettes et le contrôle de l’exportation surtout minière ».

Il a, à cette même occasion, annoncé la mise en place d’une commission ad hoc, qui devra faire des propositions concrètes et à court terme.

Le Président Félix Tshisekedi, rappelle-t-on, avait  dans son discours tenu le 11 juillet 2019, à l’occasion de la première édition de la Journée africaine de lutte contre la corruption, rappelé son « indéfectible engagement à lutter avec hargne et sans relâche contre la corruption et les actes infractionnels qui lui sont voisins en l’occurrence la concussion, le détournement de deniers publics, le favoritisme, le clientélisme… ».

Tout en dénonçant cette pratique qui gangrène la société congolaise, il avait affirmé que sous son mandat, les intouchables de la corruption seront obligés de respecter la loi.

Dans cette même communication aux ministres réunis en Conseil, le Chef de l’Etat a également parlé de la protection des droits de l’homme pendant l’état d’urgence,  des stratégies économiques de riposte pendant et après la COVID-19, de  dispositif de l’enterrement digne et sécurisé, des  candidatures aux postes ouverts à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la participation de la RDC ainsi qu’à la cession des actifs de la société Grand Hôtel du Congo SA dont l’Etat est actionnaire à 50%.

Concernant la protection des droits de l’homme pendant l’état d’urgence,  le Chef de l’Etat a rappelé les dispositions constitutionnelles qui ne permettent aucune dérogation aux droits et principes fondamentaux protecteurs des droits de l’homme, particulièrement le droit à la vie, l’interdiction de la torture et des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Il à ce propos, instruit le ministre de l’Intérieur de veiller au respect par les Exécutifs provinciaux, des engagements du pays en matière de promotion et de protection des droits humains.

Quant aux stratégies économiques de riposte pendant et après la COVID-19, le Chef de l’Etat, au vu des conséquences néfastes de la pandémie de COVID-19 sur les économies du monde et celles de la RDC, a prié le gouvernement à travailler sur la nouvelle stratégie articulée sur deux principaux axes visant d’une part la stabilité du cadre macro-économique et d’autre part, la relance de l’économie nationale en misant sur la réduction de notre dépendance aux exportations et le soutien aux secteurs productifs, porteurs de croissance.

Pour ce qui est de  dispositif de l’enterrement digne et sécurisé, pendant cette période de l’état d’urgence sécuritaire,  le Chef de l’Etat a salué  le dispositif d’aide à l’inhumation mis en place par le Secrétariat Technique de la riposte contre la COVID-19 pour soulager ceux qui ne peuvent prendre en charge les frais y afférents, avant d’ inviter  la population au respect strict  des mesures d’interdiction d’organiser des deuils avec exposition des corps et de distanciation physique de manière adaptée à cette situation de crise sanitaire de COVID-19.

En ce qui concerne des  candidatures aux postes ouverts à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la participation de la RDC, le ministre d’Etat, ministre de la Coopération

Internationale, Intégration Régionale et Francophonie a été invité, compte tenu des échéances en vue, de faire rapport au Conseil des ministres sur l’état d’avancement des décisions relatives aux candidatures aux postes ouverts à la Commission de la CEEAC.

S’agissant de la cession des actifs de la société Grand Hôtel du Congo SA dont l’Etat congolais est actionnaire à 50%, la Chef de l’Etat a demandé au gouvernement, par le biais du ministre du Portefeuille, de soumettre à la prochaine réunion du Conseil des ministres un rapport détaillé sur ce dossier. ACP/ Kayu

Autres titres

N-K:” Bazizane ternie l’image de la femme congolaise en tenant des propos “indignes ” contre le mouvement” Lucha

Kabumba Katumwa

Incursion de l’armée sud-soudanaise en RDC: sur la voie d’une solution

Kabumba Katumwa

RDC- CENI: La police disperse la marche du CLC, Lucha et Filimbi contre la désignation de Ronsard Malonda.

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus