fbpx
31.1 C
Kinshasa
July 4, 2020
congosynthese

Le Président Félix Tshisekedi et son homologue ougandais décidés d’éradiquer les groupes armés

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a indiqué avoir convenu  avec son homologue ougandais, Yoweri Museveni, de renforcer  la capacité d’intervention des forces armées de la RDC et de l’Ouganda pour éradiquer des groupes armés qui sèment la désolation en Ituri et dans le Nord-Kivu, dans sa communication à la 35ème réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée, vendredi, par vidéo conférence , à la cité de l’Union africaine (UA).

Selon le ministre d’Etat, ministre des Ressources Hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi Mubembe, qui l’a fait savoir dans son compte-rendu remis samedi, à l’ACP, les deux personnalités ont convenu d’une stratégie  commune basée , non pas sur la mise en place d’un état-major intégré , mais plutôt sur le renforcement de la capacité d’intervention des forces armées de chaque pays, notamment à travers les échanges d’informations de manière à faire face  à ces groupes armés.

Au cours de ces échanges, a ajouté le ministre, ils ont également parlé de la situation de la commune rurale de Minembwe située  dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu, pour laquelle le Président de la République a réaffirmé l’urgence de rétablir sans délai l’autorité de l’Etat et d’y faire respecter la loi.

Séance tenante, le vice-Premier, ministre de l’Intérieur, le ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation et le ministre de la Défense ont été chargés, sous l’impulsion du Premier ministre, d’appliquer cette décision.

Dans cette même communication, le Chef de l’Etat a aussi parlé de l’organisation prochaine  d’une réunion de haut niveau des Chefs d’Etat africains sur le projet Grand Inga et l’hydroélectricité en RDC et sa connectivité, de la célébration de 60ème anniversaire de l’indépendance du pays,  de la réunion du Bureau de l’Union africaine élargie aux Présidents des communautés régionales et de la proposition d’un musée pour  feu artiste Jules Shungu Wembadio Papa Wemba.

Une réunion des Chefs d’Etat africains pour présenter les opportunités du Grand Inga

A propos de la réunion des Chefs d’Etat africains sur le projet Grand Inga et l’hydroélectricité en RDC, le Chef de l’Etat a informé les membres  du Conseil qu’elle se déroulera  en deux étapes au cours de ce mois de juin et en septembre-octobre 2020, précisant qu’elle a pour objectifs notamment de présenter les opportunités actuelles et futures du Grand Inga et de promouvoir tout le potentiel hydroélectrique de la RDC de manière à encourager les appels à manifestation d’intérêts pour l’achat de l’énergie à produire.

Le ministre des Ressources Hydrauliques et électricité a été chargé, en collaboration avec le cabinet du Président de la République, la Société Nationale d’électricité SA (SNEL SA) et divers autres acteurs concernés de prendre toutes les dispositions pour préparer la tenue de ces assises.

Célébration dans la méditation de la fête du 30 juin 2020

S’agissant de la célébration de 60ème anniversaire de l’indépendance du pays, le Président de la République a indiqué qu’il se fera dans la méditation compte tenu des circonstances particulières liées à la crise économique occasionnée par la COVID-19.

Il a, à cet effet, instruit le gouvernement de réserver le budget prévu pour cette fête  aux personnels soignants au front dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, ainsi qu’aux forces armées en guise de prime pour leurs actes de bravoure et d’héroïsme.

Les ministres sectoriels ont été chargés de prendre toutes les dispositions pour exécuter cette décision.

COVID-19 : des promesses de soutien de plus de 53 milliards USD pour l’Afrique

Quant à la réunion du Bureau de l’Union africaine (UA) élargie aux Présidents des communautés régionales, le Chef de l’Etat a rappelé qu’elle s’est tenue par vidéo-conférence,  le 11 juin 2020 en vue de recevoir des envoyés spéciaux chargés d’interagir avec la communauté internationale  en matière de mobilisation des fonds et de soutien financier et économique pour faire face à la COVID-19 conformément à la décision de l’UA d’avoir une politique commune en la matière.

Ces envoyés spéciaux, a-t-il révélé, ont déclaré avoir des promesses de soutien de plus de 53 milliards USD pour l’Afrique et avoir mobilisé une garantie importante de matériels et équipements sanitaires.

Le Chef de l’Etat a aussi informé les membres du Conseil qu’il a été décidé, à l’issue de cette réunion, de repousser à 2021 la tenue de la 37ème Session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA initialement prévue à la mi-juillet 2020.

Examen des possibilités de faire un musée pour feu artiste Jules Shungu Wembadio

En ce qui concerne, la proposition d’un musée pour feu artiste Jules Shungu Wembadio (Papa Wemba), le Chef de l’Etat a enjoint le gouvernement à travers le ministre de la Culture et des arts, d’examiner la possibilité de racheter, pour le compte de l’Etat, la résidence de cet artiste de renom, mise en vente et d’en faire, après les travaux d’aménagements appropriés, un musée où sera installé un studio d’enregistrement.

Un calme relatif  règne sur l’ensemble du territoire national

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières a dans un point d’information, indiqué aux membres du Conseil, qu’un calme relatif  règne sur l’ensemble du territoire national.

Il a rassuré que les forces loyalistes poursuivent la traque des bandes armées qui écument les provinces orientales du pays ainsi que du banditisme urbain qui refait surface  dans plusieurs villes du pays.

Quant à l’activisme des bandes armées locales et des incursions des forces armées de certains pays voisins aux frontières de la RDC, le vice-Premier ministre a affirmé  que les Forces armées de la RDC (FARDC) sont en alerte  maximum à toutes fins utiles.

En rapport avec la situation sécuritaire, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants a indiqué que la situation est globalement calme  sur 120 territoires nationaux tout en attirant l’attention du Conseil sur 25 autres territoires où l’activisme des bandes armées et les groupes rebelles perturbent la paix et la sécurité des citoyens.

Il a, à cet effet, plaidé en faveur du social des FARDC et du renforcement de leur capacité opérationnelle.

Une note verbale à l’attention du secrétaire général des Nations Unies

Le ministre des Droits humains a, quant à lui, présenté au Conseil, le projet de note verbale relative à l’état d’urgence sanitaire décidée en RDC, à l’attention du secrétaire général des Nations Unies conformément aux pratiques du Conseil national des Droits de l’homme.

Toutefois, il a été décidé que le ministre verse cette note au débat au sein de la Commission politique, juridique et sécurité du gouvernement et s’accorde sur la procédure à suivre avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et celui de la Coopération internationale qui ont dans leurs attributions la représentation du pays à l’étranger et aux instances internationales.

COVID-19 : baisse du taux de létalité de 11% à 2,17%

Le ministre de la Santé, qui développait sur l’évolution de la situation de la pandémie de COVID-19 et sur la situation de l’épidémie à Ebola, s’est félicité du nombre croissant des malades guéris et du taux de létalité régressif qui est passé de 11% au début de la maladie pour se fixer à 2,17% à ce jour.

Selon lui, le tableau épidémiologique cumulé renseigne à ce jour 4.389 cas de maladie confirmés parmi lesquels 131 nouveaux cas, 580 cas de guérison, 6 nouveaux cas de décès, l’ensemble des décès se chiffrant à 101 depuis le début de la maladie à ce jour, 1.378 alertes reçues, 1.289 alertes investiguées, 2.781 patients en bonne évolution.

11 sur 26 Provinces sont touchées. Il s’agit de Kinshasa, Kongo Central, du Sud-Kivu,  Nord-Kivu,  Haut Katanga, Ituri, Kwilu,

Kwango, Haut Lomami, Tshopo et l’Equateur.

A propos de la stratégie de la Communication des masses, le ministre a annoncé que le processus d’achat de mégaphones, des masques et des moyens de  locomotion était en cours. Cela dans le but de sensibiliser le plus grand nombre possible des compatriotes.

Le ministre de la Santé a en outre rappelé le Conseil de la visite à Kinshasa, le 08 juin 2020, d’une délégation de l’Union Européenne venue soutenir le gouvernement dans la lutte contre la COVID-19 ainsi que du décès inopiné de deux membres du Secrétariat Technique de l’équipe de riposte à la COVID-19.

S’agissant de l’épidémie à Ebola, le ministre a indiqué  que  la maladie continue de sévir à Mbandaka singulièrement, tandis qu’elle peut être considérée comme terminée à l’Est en général et au Nord-Kivu en particulier, étant donné que 44 jours se sont écoulés sans qu’aucune nouvelle contamination n’ait été enregistrée.

Relayant la communication du ministre de la Santé, le Coordonnateur du Secrétariat Technique a, pour sa part, annoncé l’essaimage en cours, dans plusieurs provinces, des laboratoires spécialisés pour le dépistage de la COVID-19. Il a également annoncé l’existence actuellement, de huit candidats vaccins dans huit pays différents et dont la RDC pourrait bénéficier par le biais de la Solidarité Internationale.

Approbation de la proposition de recrutement de 6.000 élèves policiers

Le Conseil a approuvé la proposition de recrutement et de formation de 6.000 élèves policiers pour l’année 2020, faites par  le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières.

Ce renouvellement s’impose au regard non seulement  parce que les effectifs actuels sont en deçà du minimum nécessaire pour la couverture du Territoire national mais aussi à cause du vieillissement du personnel policier dont un bon nombre est déjà éligible à la retraite.

Réorganisation du système boursier national

Le conseil a adopté l’idée de la réorganisation du système boursier national afin de voir davantage de transparence dans la traçabilité boursière, ainsi que l’élaboration d’une stratégie nationale ambitieuse et appropriée en vue d’une recherche nationale d’excellence et de qualité.

Auparavant,  le ministre d’Etat, ministre de la Coopération Internationale, Intégration Régionale et Francophonie avait  plaidé pour la mise en place d’un Comité National des Parties Prenantes pour canaliser lesdites bourses, en collaboration avec les ministères concernés, pour booster une recherche nationale efficiente.

Des stratégies pour une plus grande mobilisation des recettes

Le Conseil a adopté des stratégies du ministère des Finances pour  une plus grande mobilisation des recettes.

Il s’agit  de la réduction du train de vie de l’Etat, de  la poursuite de la mise en place à tous les niveaux dans les régies financières reformées, de  l’investissement par l’Etat dans les secteurs productifs, de  l’audit des effectifs du personnel de l’Etat et leur réduction par les mises à la retraite, d’une lutte effective contre la corruption à tous les niveaux, de  la sensibilisation aux valeurs éthiques ainsi que  de  l’incitation aux provinces à produire les moyens de leurs propres dépenses par la mise en œuvre concrète des impôts qui leur reviennent.

Ces stratégies ont été proposées pour ne pas désarticuler le cadre macroéconomique national, dont les conséquences seraient tragiques.

Adoption du  Projet de la loi portant autorisation de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil a adopté le Projet de la loi portant autorisation de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire proclamé par l’Ordonnance n°20/014 du 24 mars 2020.

Auparavant, le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, avait fait savoir que  le maintien du cadre juridique actuel s’impose, nonobstant les résultats encourageants de la riposte nationale contre la COVID-19, soulignant que  la prudence devrait rester de rigueur dans le contexte d’une éradication virale que nul ne peut croire irréversible.

Adoption du Projet d’Arrêté ministériel portant mécanismes de rémunération des charges d’exploitation des sociétés pétrolières

Le Conseil a adopté le Projet d’Arrêté ministériel portant mécanismes de rémunération des charges d’exploitation ainsi que des frais et services des sociétés pétrolières reprises dans la structure de prix des produits pétroliers de Zone Ouest.

Auparavant, la ministre de l’Economie Nationale avait indiqué que  l’Arrêté propose des mesures de mutualisation des charges liées à la logistique pétrolière et régule les marges bénéficiaires souvent exorbitants qui incombent aux opérateurs au détriment

de l’Etat. ACP

Autres titres

N-K:” Bazizane ternie l’image de la femme congolaise en tenant des propos “indignes ” contre le mouvement” Lucha

Kabumba Katumwa

Incursion de l’armée sud-soudanaise en RDC: sur la voie d’une solution

Kabumba Katumwa

RDC- CENI: La police disperse la marche du CLC, Lucha et Filimbi contre la désignation de Ronsard Malonda.

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus