fbpx
28.5 C
Kinshasa
August 9, 2020
congosynthese

Le Président Félix Tshisekedi décrète l’Etat d’urgence sanitaire en RDC

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a, dans son message mardi à la nation, décrété  l’état d’urgence, eu égard à la situation sanitaire qui prévaut en ce moment au  pays en rapport avec la pandémie de Coronavirus.

«Le Coronavirus n’a besoin ni d’un passeport, ni d’un visa, ni d’une carte d’électeur pour circuler chez nous. C’est nous qui circulons avec et qui devons comprendre que nous

nous trouvons dans une situation de guerre face à un adversaire invisible, une guerre asymétrique aux conséquences désastreuses que nous pouvons éviter», a-t-il dit, avant  d’appeler chacun à prendre au sérieux cette pandémie et à observer toutes les mesures décidées.

Comte tenu de la gravité et le caractère dangereux que comporte cette situation et au regard de la tendance de la propagation de la pandémie Coronavirus,  le Chef de l’Etat a  décidé de renforcer les mesures prises le 18 mars 2020 tout en intensifiant les campagnes de sensibilisation, de la part non seulement du gouvernement, mais aussi de chacun de nous, en donnant la bonne information.

Il s’agit de l’interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les provinces et des provinces vers Kinshasa, afin de permettre le confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie.

Cela  implique, a-t-il précisé, l’interdiction de tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa – provinces, à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée ; de l’interdiction de tous les mouvements migratoires, par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers Kinshasa et de Kinshasa vers l’intérieur (des barrières doivent être érigées par les gouverneurs et les équipages devront se soumettre au contrôle de rigueur en matière du Coronavirus) ; de l’interdiction de tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les provinces et vice-versa ( Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés).

Le Chef de l’Etat a également décidé de la  fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf pour les camions, navires, avions cargos avec fret ;  l’obligation pour le gouverneur de la ville province de Kinshasa d’instruire tous

les bourgmestres de chaque commune de la ville d’éviter tout attroupement et de  placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectant ou savon, surtout dans des agglomérations à grandes affluences où le manque d’eau et d’électricité est

quasi permanent. Il a, à ce propos, instruit le gouvernement de trouver les moyens de ravitailler ces quartiers pour assurer l’hygiène. En même temps, il faudra multiplier les points de lavage des mains à l’aéroport International de N’Djili et appuyer les équipes de la RVA et de la DGM pour que nul n’échappe au contrôle d’hygiène.

Il a , à cette même occasion recommandé la mise en place  d’un service minimum au sein du gouvernement et des institutions pour palier au confinement, à leurs domiciles des autres agents de l’État.

La Task Force appelée à réfléchir sur la contribution de la PHARMAKINA

Le Président de la République a demandé  à la Task Force à réfléchir sur la contribution de la PHARMAKINA, installée à Bukavu,  dans le Sud Kivu, à produire des comprimés et des injectables de l’hydroxy chloroquine qui, sous d’autres cieux,  sont utilisés dans le traitement de cette pandémie.

« Même si tous les scientifiques n’ont pas encore marqué leur unanimité, la Task Force que je préside devra, ensemble avec la Commission de pilotage, réfléchir, sans délai, sur les contours de l’opportunité d’une pareille démarche, susceptible de pouvoir contribuer à endiguer le Coronavirus », a-t-il souligné.

Il a, à cet effet, exprimé l’urgence que soit produite une quantité industrielle de la Chloroquine qui semble avoir montré son efficacité jusqu’à ce jour dans certains pays.

Dans le même ordre d’idées, il a instruit le gouvernement d’étudier le souhait des opérateurs économiques et autres partenaires qui se sont proposés d’inonder le marché de Kinshasa de vivres de première nécessité et de produits pharmaceutiques jusqu’en mai prochain, et d’y réserver une suite favorable avec diligence.

Il a à ce propos, lancé un appel à la solidarité nationale de tous les opérateurs économiques ainsi que d’autres pays et organismes qui conduira à la mise en place d’un Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) qui restera ouvert à tous les potentiels bienfaiteurs.

 La population appelée à abandonner les activités incompatibles avec les mesures prises

 Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, réitéré son appel à la population à s’armer d’un solide esprit de résignation et à abandonner toutes les activités incompatibles avec les mesures prises et de mettre en pratique les recommandations du gouvernement.

« J’en appelle une fois de plus à l’union sacrée de la Nation, car c’est ensemble que nous nous en sortirons », a-t-il dit avant de signaler qu’il réquisitionnera les unités de la Police Nationale Congolaise et celles des Forces Armées afin d’organiser des patrouilles mixtes pour faire respecter ces mesures, pour le bien de tous.

Tout en  remerciant les bureaux des deux Chambres du Parlement qui ont participé à la réunion inter Institutionnelle qu’il a convoquée  lundi,  pour leur esprit patriotique et la célérité avec laquelle ils ont examiné positivement les mesures qu’il a annoncé, il a informé la Nation toute entière qu’après analyse des échantillons des deux cas de Lubumbashi par le laboratoire INRB à Kinshasa, ceux-ci ont été testés négatifs. Il sera procédé à l’analyse du troisième échantillon attendu dans les heures à venir.

Cependant, il a encouragé la population de la ville de Lubumbashi pour la discipline qu’elle a observée depuis, en respectant les gestes barrière énumérés par le ministère de la Santé. ACP

Autres titres

Covid-19 au Nord-Kivu :Flambée des cas positifs, des autorités reviennent sur des mesures

deo

EPST: La Reprise des cours Confirmée pour ce lundi 10 AOÛT et 10 septembre pour la clôture !

deo

Sécurité/Nord-Kivu : Le nouveau Cdt de la 34e Région militaire sollicite la collaboration de toutes les forces vives.

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus