congosynthese

Le président Félix-Antoine Tshisekedi s’entretient avec une délégation de la BAD


Les financements de la Banque africaine de développement (BAD) en rapport avec les priorités économiques et les actions sociales du gouvernement de la République démocratique du Congo ont figuré au menu des « discussions de haut niveau » que le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a eues, mardi dans la soirée à la Cité de ‘l’Union africaine, avec une délégation de la Banque africaine de développement (BAD),conduite par M. Freddy Matungulu Mbuyamu  Ilankir, Administrateur de la BAD pour le compte de la RDC, du Cameroun, du Burundi, du Tchad, de la République du Congo et de la République centrafricaine.

M. Freddy Matungulu a déclaré à la presse que lui et toute la délégation qui l’accompagnait étaient très satisfaits du tour d’horizon qu’ils avaient fait avec le Chef de l’Etat, ce qui, a-t-il dit, révèle la volonté des autorités congolaises d’aller de l’avant avec des réformes qui sont nécessaires, en vue du renforcement du potentiel de la croissance économique, de telle sorte que dans les jours et mois à venir on puisse être en mesure de transformer l’économie nationale de la RD-Congo et en faire un outil de création de richesse pour l’amélioration des conditions de vie de la population.

A une question, M. Matungulu a fait savoir que les priorités de la BAD pour la RDC s’inscrivent notamment dans les domaines des Infrastructures, la création et la production de l’énergie de même qu’elle a un œil tout particulier dans le domaine de l’agriculture, car il faut nourrir les Africains ainsi que sur l’industrialisation , vues les potentialités dont regorge le sous sol du pays. Ce qui, souligné t-il, va générer la création d’emplois.

Il a rappelé que c’est depuis le 1 er août de cette année qu’il siège au Conseil d’administration de la BAD au nom de la RDC et de cinq autres pays de l’Afrique centrale actionnaires de cette institution financière africaine, à savoir le Tchad, la RCA, la République du Congo, le Cameroun et le Burundi. Il était donc tout à fait normal qu’il effectue une mission de consultation s aux noms des pays qui l’ont mandaté à la BAD, en vue de s’assurer que ses interventions au Conseil d’administration de la BAD sont en conformité avec les attentes et leurs priorités pour le développement.

Après Kinshasa, il va se rendre en Afrique du Sud où il va se tenir la semaine prochaine un grand forum africain sur la promotion des investissements en Afrique. ACP

Loading...

Autres titres

AMBONGO: L’HISTOIRE EVOLUE, NOUS N’ALLONS PAS TOUJOURS REVENIR SUR “LA VÉRITÉ” DES URNES

Deo

En rapport aux propos tenus par JM Kabund : Le FCC condamne avec la dernière énergie les propos outranciers, provocateurs, irresponsables, diffamatoires et injurieux à l’égard de son Autorité Morale et de l’ensemble de ses membres.

Deo

“RENONCEZ À LA VÉRITÉ DES URNES”

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus