congosynthese

Le président de la CENI rassure sur la tenue des élections selon le calendrier


Le président de la Commission électorale nationale indépendante(CENI), Corneille Nangaa Yobeluo a rassuré l’opinion sur la tenue des élections selon le calendrier, et il s’emploie pour le moment, a-t-il dit, à la poursuite du processus, conformément à ce calendrier, malgré l’incendie survenu jeudi à l’un des entrepôts centraux situé sur l’avenue du Haut commandement, dans la commune de Gombe à Kinshasa.Pour Corneille Nangaa Yobeluo, cet incendie survenu à neuf jours des scrutins est un coup dur, particulièrement pour la ville province de Kinshasa.

En attendant les estimations définitives des dégâts, souligne-t-il, son institution indique que les matériels prévus pour 19 communes sur 24 que compte la ville de Kinshasa ont été incendiés. Précisément, a-t-il ajouté, près de 8000 machines à voter sur les 10368, 3774 isoloirs sur les 8887, 552 kits bureautiques sur les 8887, 17901 encres indélébiles, 800 nouvelles motos et 15 véhicules, près de 9500 batteries externes, sans oublier la perte de matériel des cycles de 2006 et 2011 ainsi que les matériels d’enrôlement.

Toutefois, a-t-il dit, le matériel et les différents kits électoraux pour les autres provinces du pays sont déjà déployés au niveau de différents territoires et villes à 97%, les 3% restants étant en voie d’arriver. La CENI  a pris des dispositions utiles pour la ville de Kinshasa à laquelle était destinée le plus grand lot d’équipements consumés, signale le président de cet organe technique des élections, après évaluation technico-opérationnelle préliminaire qu’il a conduite personnellement afin de garantir la poursuite sans faille du processus électoral.

La CENI rappelle le respect du code de bonne conduite à la campagne électorale

Par ailleurs, le président de la CENI, Corneille Nangaa Yobeluo a appelé les acteurs politiques au respect du code de bonne conduite des partis et regroupements politiques conformément aux articles 16,17 et 25 de la loi électorale.

Les partis et regroupements politiques sont tenus de ne pas recourir à la violence sous toutes ses formes, de lutter contre la violence et la destruction pendant le processus électoral et de  combattre toutes les antivaleurs liées à la proclamation des résultats électoraux, notamment par l’acceptation de l’issue des élections, l’engagement à éviter toute intimidation et/ou incitation à la violence, les propos diffamatoires, les attaques personnelles, les discours séparatistes, tribaux et la propagation des rumeurs(art.16).ACP

Loading...

Autres titres

PPRD : SHADARY PORTÉ EN TRIOMPHE HIER À LUBUMBASHI

Deo

Rébellion des gouverneurs contre le VPM de l’intérieur : L’Etat de droit à l’épreuve de compromissions politiques

Deo

LE CARDINAL AMBONGO ATTENDU LE DIMANCHE 17 NOVEMBRE AU STADE DES MARTYRS POUR UNE GRANDE MESSE

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus