congosynthese

Le port en eaux profondes est une question de souveraineté, assure le conseiller principal du Chef de l’Etat


Le conseiller principal du Chef de l’Etat en matière des infrastructures, David Mukeba, en mission de suivi et de contrôle des travaux au Kongo Central, a assuré samedi à Matadi, à l’issue d’un entretien avec le vice-gouverneur de cette province, Justin Luemba Makoso, de l’attachement du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la problématique de la construction du port en eaux profondes de Banana qui est une question de souveraineté.

«Nous avons fait part à l’autorité de la province qu’avant de quitter Kinshasa, nous avons eu un échange avec le Président de la République qui nous a demandé expressément de transmettre aux fils et filles Ne Kongo son attachement particulier à la problématique de la construction du port en eaux profondes qui est une question de souveraineté »,  a déclaré à la presse le conseil principal, David Mukeba.

Ce dernier a également relevé la problématique de la construction du pont route-rail qui sera jeté sur le fleuve Congo comme l’exigent les rapports internationaux, avant de réaffirmer toutefois que «le port en eaux profondes de Banana passe en premier», soulignant que «le Président de la République l’a martelé».

«Le Président de la République nous a chargé de transmettre à la population du Kongo Central que comme c’est une question de souveraineté, il ne peut pas s’en passer», a rapporté le conseiller principal du Chef de l’Etat en matière des infrastructures, qui a dit avoir eu, avant de quitter la capitale, des pourparlers avec le comité chargé d’élaborer le protocole d’accord pour le démarrage des travaux.

La délégation de la Présidence de la République séjourne au Kongo Central dans le cadre d’une mission de suivi et de contrôle des travaux, non seulement dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’Etat, mais également de la continuité des travaux intervenus avant avec le régime passé et qui sont en train d’être exécutés.

Elle devait aussi avoir à Matadi, une réunion  avec les services intéressés aux travaux des infrastructures.

Le 21 juin dernier,  la population et les députés Ne Kongo ont manifesté dans la ville de Matadi pour exiger la construction du port de Banana avant le projet pont route-rail Kinshasa-Brazzaville. Plusieurs officiels ont pris part à cette manifestation organisée par les mouvements citoyens notamment Lucha, Tshieto et Filimbi basés au Kongo Central. Il s’agit entre autres, du président de l’Assemblée provinciale, des membres du bureau de cet organe délibérant ainsi que des députes nationaux et provinciaux.

Les manifestants avaient déposé leur mémorandum au gouverneur ai, Justin Luamba Makoso, dans lequel ils ont demandé  que la RDC puisse avoir son port en eaux profondes  comme le Congo/Brazzaville, l’Angola, le Gabon, etc, avant la construction de ce pont-rail.

Ils ont rappelé à l’opinion nationale et internationale que si le projet soutenu par la Banque africaine de développement (BAD) venait à se réaliser, avant la construction du port en eaux profondes de Banana, des régis financières comme la Direction générale des impôts (DGI), la Direction des recettes administratives, domaniales et judiciaires (DGRAD), la Direction générale des douanes et accises (DGDA), la Direction générale des recettes du Kongo central (DGR/KC) et des sociétés paraétatiques comme la Société commerciale des ports et des transports (SCPT), l’Office de gestion du Fret multimodal (OGEFREM),  l’Office congolais de contrôle (OCC), les Lignes maritimes congolaises (LMC), la Compagnie des voies maritimes (CVM) gravitant autour des ports internationaux de Boma et Matadi, risqueraient de disparaître avec comme corollaire la perte des emplois directs et indirectes de nombreux compatriotes pouvant déboucher à des remous sociaux graves. ACP

Loading...

Autres titres

RDC : Transco va désormais desservir Matadi, Bandundu et Tshikapa

Deo

Pourquoi le cobalt est en chute libre ?

Deo

Reprise du train Kinshasa – Kasangulu ce lundi

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus