congosynthese

Le minsitre d’Etat, Guillaume Manjolo désigné président du comité de pilotage des Jeux de la Francophonie 2021

Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, Me Pépin Guillaume Manjolo a été désigné président du comité national de pilotage de la 9e édition des Jeux de la Francophonie Kinshasa 2021, aux termes d’un décret du premier ministre dont une copie est parvenue lundi, à l’ACP.

Selon le décret, ce comité est chargé d’arrêter le programme d’action dans le respect du cahier des charges du comité international des Jeux de la Francophonie et de fixer les modalités relatives à la préparation et au bon fonctionnement des 9és jeux de la Francophonie en 2021 à Kinshasa.

Il est également chargé de déterminer le budget et d’autoriser les dépenses engagées par l’Etat dans le cadre de la tenue de ces jeux.

Les membres dudit comité, poursuit le document, peuvent recevoir des indemnités et des frais de mission dont le montant est déterminé conformément à la réglementation en vigueur.

Un comité exécutif pour la gestion opérationnelle des Jeux de la Francophonie

Par ailleurs, la gestion opérationnelle des Jeux et du contrôle de promotion des Jeux a été confié au comité exécutif dirigé par un commissaire exécutif assisté de six adjoints provenant des ministères de la de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, des Sports, de la Jeunesse, de la Culture et des arts, de la Recherche scientifique et Innovation technologique et de la Communication et médias.

Les 6 commissaires adjoints sont chargés de l’administration, des finances, de la planification, du suivi des activités,  de la logistique et de l’évaluation.

Selon le document, les ressources du comité national des Jeux de la Francophonie proviendront des dotations de l’Etat, de l’appui des partenaires nationaux et internationaux, des contributions des pays donateurs, du Comité international des Jeux de la Francophonie.

ACP

Advertisements

Autres titres

Procès des 100 jours : 4e audience, Pierre Kangudia, Michel Ngongo à la barre

Deo

« Quand le président Félix Tshisekedi a été installé, Kamerhe avait paralysé notre gouvernement. On était devenus des spectateurs », Bitakwira à la barre

Deo

COVID-19 : LE PROTOCOLE APPI-19 DU DR JÉRÔME MUNYANGI À L’HEURE DES ESSAIS CLINIQUES

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus