fbpx
congosynthese.com

Le gouvernement de la Rdc donne 48heures au conseil européen à rappeler son chef de mission.

Le gouvernement de Kinshasa invite instamment  l’union européenne  à rappeler  dans le 48heures son représentation en rdc, une mesure de retorsion après le maintient des sanctions de l’union européenne visant 14 personnalités congolaises dont le candidat du pouvoir Emmanuel Ramazani Shadary.

« Ces sanctions n’en déplaisent  au conseil européen violent le droit international, portent atteinte aux droits fondamentaux des personnalités concernées au point qu’elles ont été condamnées par les instances régionales et sous régionales du continent africain. Concrètement le gouvernement de la Rdc invite instamment le conseil européen a procéder impérativement dans le 48 heures, au rappel de son chef de mission en république démocratique du Congo, a précisé She Okitundu, le chef de la diplomatie congolaise . » 

Le ministre d’affaires étrangères a fait cette déclaration depuis son ministère où il avait convié des diplomates occidentaux, dont le chef de mission de l’UE, le Belge Bart Ouvry.

« Cette mesure sanctionne d’une part le comportement répréhensible de l’intéressé et d’autre part s’inscrit dans le cadre de la réciprocité », a insisté le ministre d’une voix tendue.

 

 

 

 

Autres titres

Élections 2023 : Le collectif 24 alerte sur le respect des principes de l’accès à l’information pour des élections démocratiques

Patrice Kayembe

Arrivée à Kinshasa de la relique de Patrice Emery Lumumba

Redaction

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus