congosynthese

Le général Delphin Kahimbi, chef du renseignement militaire suspendu de ses fonctions

Le général Delphin Kahimbi, chef du renseignement militaire sous sanctions de l’UE, est suspendu de ses fonctions, selon plusieurs sources. Depuis longtemps, il aurait été impliqué dans de graves violations des droits humains.

Depuis une semaine, le chef d’Etat major adjoint en charge des renseignements militaires Delphin Kahimbi avait été interdit de quitter le territoire  par la DGM, alors qu’il devait se rendre en Afrique du Sud, annonçait le site la Libre Afrique.

Human Right Watch trouve sa suspension est une opportunité pour la justice selon de faire son travail compte tenu des plusieurs violations graves dont le chef de renseignements militaire serait auteur.

Rappelons que ce haut gradé de l’armée congolaise est sous sanctions de l’Union Européenne pour violation des droits de l’homme et entrave à la démocratie depuis le règne de Joseph Kabila. Il a également été cité dans plusieurs rapports de l’ONU pour sa connivence avec les forces négatives qui tuent à l’est de la RDC, notamment le mouvement rebelle Ouganda ADF.

Autres titres

Ituri:l’armée annonce avoir tué le chef Ngunjolo de la milice CODECO à Djugu (Gen.Yav )

Kabumba Katumwa

Flambée des prix : la ville de Kinshasa au bord du précipice

Deo

Coronavirus : la RDC a besoin d’un budget de 135 millions de dollars

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus