congosynthese

Le FMI rassuré de la détermination du gouvernement à améliorer la gouvernance dans le secteur minier

Le ministre des Mines, Willy Kitobo  Samsoni, a rassuré  la délégation du Fonds  monétaire international (FMI) et les partenaires dudit secteur, de la détermination du gouvernement de la République démocratique du Congo  à améliorer la gouvernance  dans le secteur.

Le ministre des Mines l’a fait savoir jeudi à Kinshasa, au cours d’une séance de travail consacrée essentiellement sur l’état des lieux du secteur minier. M. Kitobo a répondu aux préoccupations du FMI liées notamment, à la  production des principales subsistances minérales précieuses ; à l’impact de l’arrêt de  production de l’usine minière de Mutanda qui exploite le cuivre et le cobalt dans l’ancienne province du Katanga ; la publication des contrats miniers ; l’évolution de la production 2018 ainsi que les perspectives 2020 et les recettes issues du secteur.

S’agissant de l’évolution de  la production, le ministre des Mines a noté  qu’il y’ a accroissement  de la production,  sauf pour le cobalt  qui a connu une légère baisse, précisant que les statistiques  en cours permettent de faire des bonnes projections pour l’année prochaine. Il convient d’associer, a-t-il dit, à cet accroissement la production en hausse des minerais de 3T (étain, tantale et tungstène)

Concernant le probable arrêt de l’usine de Mutanda, le patron du secteur minier congolais a fait savoir que cette usine n’a pas  totalement fermé, bien qu’elle ait annoncé sa fermeture. «Bien que cette usine détienne 20 % de la production de cobalt et du cuivre, son arrêt ne va pas impacter sur l’ensemble de la production de la RDC d’autant plus que sur le marché  international, l’on assiste  à la hausse du cours de cuivre» a rassuré le ministre des mines.

Quant aux ressources issues des minerais de la RDC, M. Kitobo a  révélé à l’intention de ses hôtes que depuis le Code minier a été révisé, les recettes publiques en provenance  du secteur minier ont sensiblement augmenté pour le compte du trésor public, surtout  au profit des entités territoriales décentralisées.

Pour ce qui est de la publication des contrats miniers signés avec les investisseurs, le ministre des Mines Kitobo  a rassuré la délégation que tous les contrats signés avec les  investisseurs du secteur sont publiés dans le site web de son ministère  et dans  celui de la Cellule technique de coordination et planification (CTCPM).

Il a, à l’occasion, rappelé que le secteur minier  est  retenu comme 5ème pilier dans le programme du gouvernement du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Quant à la fourniture de l’électricité pour faire tourner les usines minières, le ministre des Mines a fait savoir que le gouvernement est engagé dans un vaste programme de renforcement des capacités énergétiques et de réhabilitation de certains centrales hydroélectriques en partenariat  avec des investisseurs intéressés. ACP

Loading...

Autres titres

Le général Delphin Kahimbi, chef du renseignement militaire suspendu de ses fonctions

Deo

La Grande Bretagne main tendue pour accompagner la RDC dans ses reformes

Deo

Arrêté n° 2020-00177 instituant un périmètre à l’occasion du concert donné par l’artiste congolais Fally  IPUPA à l’AccorHotels Arena le vendredi 28 février 2020 au sein duquel les rassemblements revendicatifs en lien avec ce concert sont interdits.

Deo

GUERRE D’INFLUENCE : JUSQU’OÙ TSHISEKEDI ET KABILA SONT-ILS PRÊTS À ALLER ?

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus