congosynthese

Le bilan des affrontements entre FARDC et les Nyatura à Rugari revu à la hausse (4 morts)

Le bilan de l’attaque des miliciens Nyatura contre une position des FARDC à Rugari est revu à la hausse. Les sources locales parlent de quatre civils tués et des trois autres blessés.

Les mêmes sources confirment la reprise des activités et de l’effectivité du trafic routier entre Goma et Rutshuru. Tous les voyageurs qui étaient bloqués de part et d’autre, ont repris normalement leur chemin en dépit de la peur qui règne parmi les habitants de la cité.

« Les activités commencent à aller bien, l’école fonctionne, le centre de santé fonctionne bien, les véhicules passent, les motos passent, tous les véhicules qui vont à Butembo passent bien, les véhicules qui vont à Goma passent bien même les motos font le taxi », témoigne un habitant de Rugari.

De son côté, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola II, confirme le bilan de deux soldats blessés au cours de l’attaque. Le major Ndjike Kaiko rejette les informations selon lesquelles il y aurait trois militaires des FARDC tués pendant les affrontements.

Ce responsable militaire précise en outre que l’attaque survenue mercredi 5 septembre à Rugari est l’œuvre des combattants FDLR et non de la milice Nyatura. Ces combattants FDLR sont actifs dans le parc national des Virugna, où ils sont traqués depuis une semaine par l’armée loyaliste, précise le major Ndjike.


Autres titres

Les 6 leaders réaffirment l’Unité de LAMUKA et étudient les possibilités de transformer la Coalition en une plateforme politique

Deo

Corneille Nangaa: Contrairement aux sanctions américaines, je n’ai jamais été associé à une quelconque œuvre de corruption

Deo

RDC : Certains jeunes de l’UDPS ont intégré la Garde Républicaine à l’issue d’une formation militaire

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus