congosynthese

L’Avortement demeure une infraction en Rdc, selon un médecin


Le Dr Gisèle Meta, médecin généraliste exerçant à Kinshasa, a indiqué samedi, au cours d’un entretien avec l’ ACP, que l’avortement demeure une infraction en RDC, sauf en cas de viol, d’inceste ou lorsque la grossesse met en danger la santé mentale ou physique de la mère, ou celle du fœtus tel qu’indique le protocole de Maputo dans son article 14.

Mme Meta qui s’exprimait en marge de la Journée internationale de l’avortement, célébrée le 28 septembre de chaque année, dont le thème en 2018 est « Réduire les inégalités et fournir des renseignements fiables », a expliqué que ce protocole consacre le droit des femmes à se protéger et à être protégées contre le VIH ainsi que leur droit d’être informées sur leur statut sérologique et le statut de leurs partenaires conformément aux normes et pratiques internationales en vigueur.

Elle a également souligné que le thème de cette année vise de manière spéciale la jeunesse qui souvent est victime des situations malheureuses. A ce effet, le Dr Meta a invité lajeunesse, à cultiver la maitrise de soi, à prendre conscience de dangers qui peuvent arriver notamment la stérilité et la mort.

Le protocole de Maputo ou le protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ainsi qu’aux droits des femmes, a été adopté en juillet 2003 lors de la 2ème l’Organisation de l’union africain (UA), au Mozambique, rappelle-t-on.

Loading...

Autres titres

Beni: 5 civils kidnappés par les rebelles ADF à Boikene-Matete-Manganda

Kabumba Katumwa

Publication des résultats des examens d’Etat à Kinshasa : des morts pour rien

Deo

L’OMS déclare l’épidémie d’Ebola en RDC urgence de santé internationale

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus