fbpx
congosynthese.com

L’APUKIN en assemblée générale extraordinaire pour désamorcer la crise

Des professeurs, membres de l’association des professeurs de l’Université de Kinshasa(Apukin) et des étudiants le 2/11/2011, après l’assemblée générale des professeurs au campus universitaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le goulot d’étranglement porte sur l’existence de deux comités exécutifs à la base de la crise à l’APUKIN, à savoir celui arrivé, depuis plusieurs mois fin mandat, dirigé par le Pr Mathieu Bokolo et celui de Pr Antoine Kitombole , élu par un groupe de professeurs.

Le Pr  Albert Kabamba,  ancien président de l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa(APUKIN),  a convoqué pour le 28 décembre 2021, une assemblée générale extraordinaire, dans la salle des promotions Mgr Luc Gillon,  pour dénouer la crise qui sévit depuis plusieurs mois  au sein de cette association, rapporte l’ACP.

« Pour  mettre fin à la crise qui persiste au sein de l’APUKIN de manière consensuelle et dans la dignité, un groupe des professeurs membres effectifs, animé par les professeurs Charles Odiko, Franck Nyongolo, Mambanzulua Ngoma, François Xavier Longi et John Ekolo , a initié  une pétition qui a réuni 420 signatures sur un total 1160 professeurs que compte l’APUKIN,  comme exigé par l’article 15 de nos statuts pour imposer une assemblée générale extraordinaire », a fait savoir l’ancien président, dans  un communiqué dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.

Ladite pétition comprend un seul point à savoir : la constitution d’une commission électorale.

Ce comité des sages , a dit le Pr Kabamba,  invite tous les professeurs, membres  de l’APUKIN, à participer à cette  assemblée générale extraordinaire,  dans le strict respect des gestes barrières  de lutte contre la COVID-19, et demande au comité exécutif  de bien vouloir  faciliter l’organisation de cette activité salutaire.

Il y a deux comités exécutifs qui créent la crise à l’APUKIN, à savoir celui arrivé, depuis plusieurs mois fin mandat, dirigé par le Pr Mathieu Bokolo et celui de Pr Antoine Kitombole , élu par un groupe des professeurs qui  s’impatientait de voir le comité Bokolo prolonger son mandat, renseigne-t-on.

Autres titres

Rejet de la demande d’audition du sénateur à vie Joseph Kabila

deo

Les députés provinciaux de l’UDPS prennent acte de la démission de Jean-Marc KABUND

deo

RDC: Rainforest et le Centre Pulitzer alertent sur le danger que court la forêt de Mangroves

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus