congosynthese

Lancement des travaux de la revue conjointe de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025


Le ministre d’Etat à l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima a lancé lundi à Kinshasa, les travaux de la revue conjointe  de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025.

Willy Bakonga s’est félicité que ces assises se tiennent au moment où le Président de la République a concrétisé la gratuité de l’enseignement de base depuis la rentrée scolaire 2019. Ce qui constitue, a-t-il dit, une avancée significative en ce qui concerne l’accès des enfants à l’école, qui est un des axes spécifiques de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation.

Pour le ministre d’État à l’EPST, la revue conjointe est un cadre qui offre l’opportunité aux acteurs du secteur éducatif d’analyser les progrès quantitatifs et qualitatifs réalisés pour la mise en œuvre de cette stratégie.

Willy Bakonga Wilima a invité les participants à prioriser des réformes à mener afin de planifier les actions ayant un impact positif sur le système. L’enjeu, quant à lui est de doter le pays d’un capital humain de qualité capable de relever les défis du développement de la RDC.

Le chef de file des bailleurs des fonds, l’ambassadeur de France en RDC, François Pujolas a réaffirmé le soutien des partenaires techniques et financiers au redressement du système éducatif congolais

Le diplomate français a également salué la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire par le gouvernement. Pour sa part, le représentant de la société civile, Augustin Tumba   Nzuji s’est dit déterminé à travailler ensemble avec le gouvernement et tous les autres partenaires éducatif pour le pilotage des réformes engagées dans le cadre de la stratégie.

Ces travaux réunissent pendant cinq jours, les experts des ministères du secteur de l’éducation, les partenaires éducatifs et les invités de quatre pays africains, à savoir la Côte d’Ivoire, le Burundi, la Centrafrique et le Congo Brazzaville.

Le ministre de la Formation professionnelle, artisanat et métiers ainsi que les vice-ministres de l’EPST, de l’ESU et des Affaires sociales, ont également pris part à la cérémonie d’ouverture de ces travaux.

Loading...

Autres titres

La tonne du prix du cuivre en hausse sur marché international

Deo

Kinshasa : le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila annonce l’offre par la Malaisie d’un train aérien pour résoudre le problème d’embouteillages

Deo

RDC : les propositions de la Fédération des entreprises à l’OGEFREM

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus