congosynthese

LAMUKA : JEAN-PIERRE BEMBA PRESSENTI À LA TÊTE DE LA COORDINATION


Les quatre leaders de la plateforme Lamuka à savoir : Jean Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, vont se réunir à Lubumbashi du 24 au 26 juillet prochain. Au cours de cette réunion de clarification, Jean-Pierre Bemba pourra être désigné à la tête de la coordination pour un nouveau mandat de trois mois, à la place de Freddy Matungulu qui a pris ses distances vis-à-vis de ce regroupement politique de l’opposition, renseignent des sources concordantes.
A ce propos, le chairman du Mouvement de libération du Congo (MLC) a réaffirmé que les départs enregistrés, particulièrement ceux de Mbusa Nyamwisi et de Freddy Matungulu, ne sauraient impacter sur l’avenir de cette plateforme politique.
Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Martin Fayulu et Adolphe Muzito auront 72 heures pour évaluer l’action de la première coordination. Il était, en effet, assigné à Moïse Katumbi entre autres de convoquer la réunion du présidium et d’élaborer le règlement d’ordre intérieur.
Lors de la réunion de clarification, cette plateforme de l’opposition se penchera sur l’évolution de la situation socio-politique en RDC et discutera notamment du calendrier des activités à mener.
DU MANDAT DE MOÏSE
Après un mois à la tête de la coordination de Lamuka, Moïse Katumbi a procédé à la nomination des membres qui devaient l’accompagner dans l’exercice de deux mois restants de son mandat.
Le secrétaire général adjoint et porte-parole adjoint d’Ensemble pour le changement, Chérubin Okende a été désigné Porte-parole du Coordonateur Lamuka. Georgette Bibie, secrétaire adjoint d’Ensemble pour le changement, chargée des femmes, s’est vue confier la charge de secrétaire technique de Lamuka.
La troisième personnalité de cette équipe est un membre du collège politique du Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba : Valentin Gerengbo est désormais conseiller de Moïse Katumbi chargé des questions liées à l’émergence de l’État de droit, à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption.
ENTRE LA VERITE DES URNES ET L’OPPOSITION REPUBLICAINE
La rencontre de Lubumbashi était initialement prévue le 20 juillet dernier. Mais, certains membres n’étaient pas disponibles pour faire le déplacement au chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Le choix de Jean-Pierre Bemba permettra, sans doute de rapprocher Martin Fayulu et Moïse Katumbi.
La vérité des urnes est devenue un état d’esprit affirme-t-on du coté de Fayulu. Il appartiendra au présidium, qui se réunira à Lubumbashi, de donner du contenu à ce credo qui doit rivaliser d’ardeur avec l’opposition républicaine, prônée par Moïse Katumbi.
Mais déjà, à la dernière réunion de Bruxelles qui a consacré la conversion de Lamuka en plateforme politique, les six leaders (Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Antipas Mbusa Nyamwisi, Adolphe Muzito, Martin Fayulu et Freddy Matungulu) n’avaient rien dit sur la vérité des urnes dans leur communiqué final .
Emma MUNTU

Loading...

Autres titres

Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF

Deo

Kinshasa-Bopeto : G. Ngobila a participé aux travaux d’assainissement sur la Place du Marché à Gombe

Deo

Cardinal Ambongo : « On ne doit pas attendre jusqu’au mois de février pour prendre en charge les enseignants non payés, ce sont des pères et des mères des familles. »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus