congosynthese

Lambert Mende donne 30 jours aux médias en ligne pour être enregistrés

Le ministre de la communication et des médias de la RDC accorde 30 jours aux éditeurs des médias en ligne afin d’enregistrer leurs médias auprès du ministère de tutelle.

Cette décision est contenue dans un arrêté signé ce 14 juin et dont la prunellerdc.info s’est procuré un extrait.

« Les médias d’information générale, spécialisé ou d’opinion en ligne existant à la date d’entrée en vigueur du présent arrêté ont un délai de 30 jours pour se conformer aux dispositions du présent arrêté », dit l’arrêté.

Pour les médias qui n’existent pas au jour de l’arrêté Mende affirme avoir ouvert un « registre de déclarations préalables de l’exploitation des médias en ligne ».

« La déclaration préalable dont l’imprimé est annexé au présent arrêté doit être conforme à l’article 57 de la loi 96-002 du 22 juin 1996 fixant les modalités de l’exercice de liberté de la presse joint au présent arrêté » explique Lambert Mende.

Celui-ci demande aux organes de régulation des médias de ceux de la promotion de la déontologie des professionnels de la presse de veiller au respect des dispositions légales et règlementaires relatives à l’exercice de la liberté de la presse.

Si cet arrêté de Lambert Mende vient un tout un peu combler le vide dans la règlementation des médias en ligne, plus d’un observateurs y voit une volonté pour le pouvoir de vouloir contrôler ces médias dont nombreux sont hostiles au pouvoir de Kinshasa ; en particulier ceux gérés par des congolais de la diaspora.

Un autre paragraphe de son arrêté en dit long même si ce sont les mêmes règles qui sont applicables à la presse dite « traditionnelle ».

« Sont interdites à travers les médias en ligne, l’apologie du crime, l’incitation à la violence, à la dépravation des mœurs, à la xénophobie, à la haine tribale, ethnique, raciale ou religieuse ainsi qu’à toutes autre autres formes de discrimination ».

Eric Shukrani (Correspondant Sud-Kivu)
mediacongo.net

Autres titres

Lutte contre l’insécurité à Kinshasa : Les motos taxis contraintes de revêtir la couleur jaune

Deo

La reddition des comptes 2017 transmise à l’ECOFIN de l’Assemblée nationale

Deo

Lutte contre Ebola au Nord-Kivu : les équipes de riposte font face aux agressions

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus