fbpx
congosynthese

L’ambassadeur de Chine en RDC fait ses adieux au Président Félix Tshisekedi

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine en RDC, Wang Tong King s’est félicité de la réalisation de plusieurs projets de coopération pendant son mandat, à l’issue d’une visite d’adieu qu’il a rendue lundi au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

L’ambassadeur chinois qui quitte la RDC sur une note de satisfaction, après 4 ans et 8 mois de service consulaire à Kinshasa, a cité comme réalisation, notamment la mise en service du bâtiment administratif du gouvernement, l’achèvement des travaux de l’hôpital de référence de Lubumbashi, ou encore l’accès à la télé satellite pour 500 villages congolais.

Pour lui, tous ces projets réalisés prédisposent la coopération  entre la RDC et la Chine à un lendemain meilleur.

Le Chef de l’Etat et son hôte ont aussi évoqué au cours de leur entretien, l’avenir de quelques projets en voie de réalisation dont la construction du Centre culturel et artistique de l’Afrique centrale à Kinshasa, de l’Institut de formation professionnelle à Kolwezi qui seront réalisés dans le cadre des dons sans contre partie.

Aussi, on peut noter la mise sur pied d’une station de transformation de l’électricité à Kinsuka et l’informatisation du ministère des Finances comme des projets gagnant-gagnant.

La Chine, l’un des plus grands partenaires au développement de la RDC, souhaite consolider cette coopération caractérisée par des qualités mutuelles, des avantages réciproques et les bénéfices au peuple, a déclaré l’ambassadeur Wang Tong King qui a remercié l’ensemble du peuple congolais pour son accompagnement.

Wang Tong King quitte Kinshasa, mais la Chine qui couvre aujourd’hui 60% de fonds venant de l’extérieur, reste en RDC comme un partenaire important pour les investissements.

« Je souhaite un bel avenir et beaucoup de réussite à la RDC engagée sur la voie de développement », a conclu le diplomate chinois s’adressant à la presse.

Auparavant, le Président de la République avait reçu trois protagonistes chefs coutumiers qui se disputent la chefferie de Nuirogongo, territoire portant le même nom dans la province du Nord-Kivu.

Le conflit de succession dans cette entité n’a pas favorisé une bonne administration de ce coin. Le Chef de l’Etat qui a prodigué des sages conseils aux trois prétendants chefs coutumiers, a promis d’envoyer le vice-Premier, ministre de l’Intérieur, Basile Olongo, sur place pour faire le sondage auprès de la population en vue de se faire une idée de celui présidera à la destinée de la chefferie de Nyiragongo.

ACP

Autres titres

Le Général Gabriel Amisi Kumba vient de doter le stade Joseph Kabila de deux tondeuses.

hpadmin

Clôture Forum sur la Performance dans la Gouvernance: Les participants recommadent le respect de la Constitution.

hpadmin

Nord-kivu :Une nouvelle attaque rebelle fait 5 morts à Beni-Kinyambahore

hpadmin