congosynthese

L’AFDC-A reprend son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République


Réunie, ce mercredi 10 juillet 2019 à l’Hôtel MERIBA, à Kinshasa, la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques du regroupement politique AFDC-A, a examiné la situation Politique de l’heure.

A l’issue de cette réunion, après débats et délibération, le Regroupement Politique AFDC-A en Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques fait la déclaration ci-après:

1 Dénonce le climat de haine, d’animosité et les règlements de comptes devenus un mode de gestion au sein du FCC
2. Renouvelle sa confiance au Président et Autorité Morale du Regroupement Politique AFDC-A, l’Honorable Sénateur Modeste BAHATI LUKWEBO
3. Note que la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques demeure l’unique organe compétent habilité à engager l’AFDC-A et ce, par la personne de son Président et Autorité Morale, l’Honorable Sénateur Modeste BAHATI LUKWEBO. En conséquence, elle fait observer que la déclaration faite en date du 05 juillet 2019 par un groupuscule d’élus et de non élus de notre regroupement, ne peut engager l’AFDC-A ;
4. Invite particulièrement les Députés Nationaux à examiner scrupuleusement les dispositions pertinentes des articles 110 in fine de la Constitution et 95 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale
5.Met en garde tous ceux qui tentent de débaucher en son sein car ils n’auront ni légitimité ni légalité pour engager notre regroupement. L’AFDC-A reste une et indivisible;
6. Invite son Groupe Parlementaire à l’Assemblée Nationale à reconstituer son bureau;

7. Confirrme la déclaration de des Présidents des Partis et Personnalités Politiques élargie aux Sénateurs,Députés Nationaux et Députes Provinciaux de ll’AFDC-A faite en date du 02 juillet 2019, par laquelle le président et Autorité morale de l’AFDC-A, l’Honorable Sénateur Modeste bahati Lukwebo, a été investi en qualité de candidat au poste de Président du Sénat.
8. Rappelle ici qu’à l’issue du scrutin combiné du 30 décembre 2018, l’AFDC-A demeure une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1.000.000 des suffrages exprimés en sa faveur soit exactement 1.243 326. Ceci traduit la confiance de la population congolaise à l’AFDC-A et à son Président.
Avec cette confiance de la population, l’AFDC-A mérite de diriger l’institution Sénat;

9. Fait remarquer qu’à la suite du communiqué suspendant son Président et Autorité Morale de la Conférence des Présidents des regroupements du FCC. la Conférence des Présidents des Partis et Personnalités Politiques signale que c’est l’AFDC-A qui est membre du FCC et non son Autorité Morale. De ce fait, seule cette dernière engage ses membres au sein d’autres instances et n’enverra personne au FCC quant à ce ;
10. Prend acte de cette suspension et annonce que le Regroupement Politique AFDC-A reprend son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des Associations de la Société Civile ainsi que d’autres regroupements et partis politiques.

Loading...

Autres titres

Beni: 5 civils kidnappés par les rebelles ADF à Boikene-Matete-Manganda

Kabumba Katumwa

RDC-Ebola à Goma:Le député national, Patrick Munyomo appelle la population à la vigilance sans céder à la panique

Kabumba Katumwa

LES RÉVOLUTIONNAIRES DU FCC ACTIVENT LE PROCESSUS D’EXPOSER LES ACCORDS FCC-CACH

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus