congosynthese

L’AFDC-A de Bahati Lukwebo dans la rue ce samedi 10 août


« Les présidents fédéraux de la ville de Kinshasa annoncent à l’opinion publique l’organisation, en date du samedi 10 août, d’une marche de soutien au président national du regroupement politique AFDC-A et de réclamation de son quota proportionnel de 5 postes auprès du Premier ministre », préviennent-ils.

Sur TOP CONGO, Bellarmin Biamungu, cadre de l’AFDC-A précise que cette marche « partira du 24 novembre jusqu’à l’Hôtel du gouvernement où un mémorandum, contenant nos revendications, sera déposé ».

Avec cette marche, l’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo espère « obtenir notre participation au gouvernement, le non-doublement de l’AFDC-A et notre reconnaissance comme plate-forme autonome et non comme alliée du FCC ».

L’idée est aussi que « le quota au gouvernement revienne légitimement à l’AFDC-A dirigé par son président statutaire, Modeste Bahati Lukwebo en bannissant toute prime à l’illegimité et à l’illégalité ».

Hôtel de ville déjà saisi 

« L’hôtel de ville est bien saisi de la marche qui sera organisée. L’AFDC-A est une plateforme ordonnée et légale qui connaît tous les rouages de la démocratie. C’est dans ce sens-là qu’elle a informé l’Hôtel de ville parce que ce sont des revendications de droit »
, estime, ce cadre de l’AFDC-A.

Même si la marche ne sera organisée qu’à Kinshasa, « toutes nos fédérations en provinces seront en communion avec nous ».

Après avoir été exclu du FCC pour avoir maintenu sa candidature à la présidence du Sénat contre l’avis de Joseph Kabila qui avait proposé à ce même poste Alexis Thambwe Mwamba, Modeste Bahati Lukwebo a décidé de prendre son autonomie et veut que son regroupement AFDC-A soit considéré comme une plateforme autonome.

Il réclame donc de droit 5 postes ministériels au sein du prochain gouvernement de la République.

Barick Bwematelwa

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Le budget de l’exercice 2020 a été jugé recevable par les élus provinciaux

Kabumba Katumwa

Le Chef de l’État a présidé la 13ème réunion du Conseil des Ministres.

Deo

RDC:Victime des accusations dans les tueries de Beni,l’ancien gouverneur Eugène Serufuli dément formellement son implication

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus