fbpx
23 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

La situation économique en RDC demeure préoccupante, le Gouvernement poursuit ses efforts

La production dans le secteur minier se maintient en République Démocratique du Congo. Selon le Comité de conjoncture Economique qui l’a affirmé ce mardi 21 juillet lors de sa traditionnelle réunion présidée par le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, les cours des métaux notamment du cuivre, cobalt et zinc, affichent une tendance haussière. Actuellement, le cuivre a atteint la somme de 6.400 dollars américains la tonne comme en 2018, et le cobalt 28.500 USD, la tonne. Pour les membres du Comité de conjoncture, cette reprise de la production minière est bénéfique, car avec l’application des mesures d’encadrement, cela va favoriser le rapatriement des devises étrangères au pays pour soutenir l’économie nationale.

Concernant la dépréciation de la monnaie nationale, les mesures prises par le Gouvernement de la République et la Banque Centrale du Congo, BCC, pour stabiliser le franc congolais, vont sous peu faire l’objet d’un examen minutieux. Par cette démarche a déclaré le VPM, Ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo, il est question d’analyser les dispositions productives et celles qui doivent être supprimées, et d’arrêter des nouvelles mesures. Bien que la situation économique demeure encore préoccupante en RDC, l’heure n’est pas au fatalisme a insisté le Comité de conjoncture. A cet effet, la population congolaise est invitée à garder « l’espoir » quant à une reprise normale des activités génératrices des recettes au pays, et à travailler dans le respect de gestes barrières afin d’éviter la propagation de la maladie à coronavirus.

Pour rappel, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, réunit hebdomadairement tous les membres du Comité de Conjoncture Économique, pour examiner la situation économique du pays et donner des orientations adéquates. Ledit Comité est composé des ministères du Budget, du Plan, du Travail et prévoyance sociale, de l’Économie Nationale, du Commerce Extérieur, des Mines, des Finances, ainsi que de la Banque Centrale du Congo, auxquels sont associées, depuis le début de la crise sanitaire à coronavirus, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l’Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP).

Autres titres

Tous ceux qui étaient des acteurs principaux dans l’importation des produits alimentaires ont combattu le projet Bukangalonzo

deo

Stabilisation du taux de change en RDC : le Gouvernement Ilunga poursuit ses efforts

hpadmin

Chute spectaculaire du Taux de change à Kinshasa : Roi dollar baisse la garde !

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus