congosynthese

La revue de la presse de ce mercredi 17 juillet 2019


L’Agence congolaise de presse (ACP) évoque la publication de l’Examen d’Etat et titre dans son bulletin : « 72 % de réussite à l’Examen d’Etat 2019 pour la ville de Kinshasa ». Le ministre ai de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji a annoncé mardi que le taux de réussite pour la ville de Kinshasa est de 72%, lors de la cérémonie du lancement de la publication des résultats de l’Examen d’Etat de l’édition 2018-2019 ».

Le POTENTIEL qui a signé une réflexion sur la corruption, s’interroge à sa Une : « Lutte contre la corruption : jusqu’où ira Tshisekedi ? ». Ce journal, qui réfléchit à haute voix, pense que la corruption « rythme » carrément la vie nationale en RDC. Les arrêts iniques de la Cour constitutionnelle en rapport avec les contentieux aux législatives nationales du 30 décembre 2018 en donnent une fois de plus la preuve, rappelle le confrère. Ce tabloïd note que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a décidé de juguler ce fléau qui occasionne au près de 15 milliards de dollars de manque à gagner au trésor public.

« Son engagement a été apprécié à juste titre dans la mesure où la réussite de la lutte contre la corruption va fournir au pays les moyens indispensables à son développement. », souligne Le POTENTIEL. Avant de signaler que « d’aucuns espèrent que Félix Tshisekedi va éviter les erreurs de Joseph Kabila qui, en son temps, avait nommé un conseiller spécial du chef de l’Etat en charge de la lutte contre la corruption… mais n’avait pas assuré l’accompagnement nécessaire ».

Le PHARE qui parle aussi de Félix Tshisekedi, mentionne à la Une de ce matin : « Félix Tshisekedi va bientôt inspecter les sauts-de-mouton ». Selon Kasongo Mwema, porte-parole du Chef de l’Etat, celui-ci compte entreprendre incessamment des visites d’inspection de différents sites où devraient être aménagés de mini-échangeurs appelés « sauts-de-moutons ». Ces ouvrages destinés à éradiquer les embouteillages à Kinshasa font couler, depuis un certain temps, beaucoup d’encre et de salive, à cause de la lenteur des travaux voire de l’absence de signe annonciateur de leur début. Ce qui entraine la paralysie quasi-totale de la circulation automobile à Kinshasa.

La PROSPERITE, de son côté, se penche sur les jeux de la Francophonie et titre à sa Une : « La 9èmeédition des jeux de la Francophonie 2021 confirmée, Bruno Tshibala s’inscrit dans la vision de Félix Tshisekedi » Selon le journal, Tshibala a lancé un appel solennel aux Congolaises et Congolais ainsi qu’aux opérateurs économiques, sportifs, culturels, artistiques et scientifiques de s’approprier l’organisation de 9ème jeu de la Francophonie afin que ce grand rendez-vous de la jeunesse et des peuples de l’espace francophone puisse permettre au nombreux participants ainsi qu’aux touristes de passer des moments d’attraction inoubliable à Kinshasa…

FORUM DES AS qui évoque le même sujet, qualifie la convocation de ces jeux comme « un haut fait d’armes de Bruno Tshibala ». « Il s’agit là d’un exploit réalisé par votre gouvernement qui le dédie comme cadeau aux Congolaises et congolais », s’est réjoui le Premier ministre qui annonçait hier, la bonne et heureuse nouvelle, relate le confrère.

CONGO NOUVEAU, quant à lui, signe à sa Une : « Contre le FCC, Mbikayi et Néné Nkulu : Modeste Bahati lâche ses coups ». C’est un Modeste Bahati Lukwebo très offensif et sûr de lui que les médias ont découvert hier, mardi 16 juillet, au Palais du peuple où il a tenu une méga conférence de presse, commente CONGO NOUVEAU. Le trihebdomadaire renseigne que devant un parterre des journalistes, le président et autorité morale de l’AFDC-A a éventré le boa sur les sujets d’actualité qui touchent son regroupement politique. Il a accusé le Front commun pour le Congo (FCC) d’être derrière la fronde et de procéder par des « méthodes staliniennes » pour débaucher ses cadres.

Par contre, L’AVENIR, lui, titre : « Après le FCC, l’AFDC-A exclut à son tour Modeste Bahati ». A l’instar du FCC, note le journal, la conférence exclut le sénateur Bahati du regroupement politique AFDC-A. Et ce, conformément aux articles 37 et 39 alinéa 4 du règlement intérieur du regroupement.

Dido Nsapu/Gisèle Mbuyi

Loading...

Autres titres

Revue de presse du jeudi 15 août 2019

Deo

Revue de presse du mardi 13 août 2019

Deo

La revue de la presse kinoise de ce lundi 12 août 2019

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus