congosynthese

La reddition des comptes 2017 transmise à l’ECOFIN de l’Assemblée nationale

Le Bureau de l’Assemblée nationale a transmis, hier lundi 22 octobre, le projet de loi portant reddition des comptes de l’exercice budgétaire 2017 à la Commission Economique et Financière et de Contrôle Budgétaire (ECOFIN) de cette chambre législative, pour un examen approfondi.
Le Bureau a pris cette décision après la présentation, par le ministre de Finances, Henri Yav Mulang, de l’économie générale de ce projet de loi qui venait d’être déclaré recevable par l’Assemblée plénière.

Il a accordé un délai de cinq jours à ladite commission pour terminer d’examiner ce texte légal. Selon le ministre de Finances, dans l’ensemble, l’exécution du budget du pouvoir central au 31 décembre 2017 affiche un taux de réalisation en recettes de 56, 22% et, en dépenses, un taux d’exécution de 55, 56%, par rapport aux prévisions.

Comparé aux exécutions du budget 2016, le budget 2017 dégage un accroissement de 30,65% pour les recettes et de 20,74% pour les dépenses. Entre les recettes réalisées et les dépenses exécutées, il se dégage un solde positif de FC 75,9 milliards.

En outre, dans son Rapport général sur le contrôle de l’exécution de la Loi de finances n°17/005 du 23 juin 2017 en vue de la reddition des comptes du budget du pouvoir central pour l’exercice 2017, la Cour des Comptes invite, pour sa part, le gouvernement de la République à éviter le dépôt tardif de la reddition des comptes et à se conformer à la loi des budgets annexes ainsi qu’à la gestion des comptes spéciaux.

Concernant les recettes, la Cour des Comptes relève un faible taux de réalisation des prévisions, en dépit de l’embellie observée sur le marché des produits miniers et de l’industrie extractive. La Cour des Comptes recommande plus de rigueur pour la maîtrise du circuit des recettes générées par ce secteur.

Elle indique que la faiblesse transparait dans la réalisation des recettes qui se répercute sur l’exécution des dépenses. Elle s’en remet à l’Assemblée nationale pour obtenir que le Gouvernement dépose, dans les délais, les redditions des comptes pour permettre des analyses et, si possible, des investigations de ce document.

Par Marcel Tshishiku

(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

Nord-Kivu : trois jours de prière à Butembo pour une bonne tenue des élections en RDC

Deo

Crise à l’Alternance pour la République : Jean-Claude Muyambo demande à Sesanga et Ewanga de démissionner

Deo

António Guterres appelle à plus d’effort pour endiguer le Sida

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus