congosynthese

La problématique de la gratuité de l’Enseignement de base évoquée par le GPE à l’Assemblée nationale


La délégation du Partenariat mondial pour l’Education (Global Partneship for Education (GPE), conduite par sa directrice, Mme Alice Albright, a évoqué la problématique de la gratuité de l’enseignement de base en RDC, au cours d’une audience que lui a accordée mardi, la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, dans son cabinet de travail.

La directrice du Global Partnership for Education s’est dit satisfaite de l’entretien qu’elle a eu avec la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda pour son attention et surtout son engagement et sa considération sur cette question importante qu’est l’éducation de qualité en RDC.

Cette rencontre avait pour objectif  de faire un plaidoyer pour la hausse du budget de la gratuité de l’Enseignement de base en RDC.  La problématique principale était de savoir dans quelle mesure le budget réservé à la gratuité de l’Enseignement pourrait être revu à la hausse, afin d’offrir à la population congolaise une éducation de qualité.

Plusieurs points étaient également évoqués. Il s’agit notamment, de la gestion du secteur éducatif, des questions de la gouvernance parlementaire et autres. Quant à la question relative à la gouvernance parlementaire, il  était question de voir dans quelle mesure le parlement peut jouer un rôle prépondérant dans le processus de l’instauration de la bonne gouvernance afin que celle-ci contribue au processus du développement du pays.

Auparavant, la délégation avait été reçue à la Primature par le directeur de cabinet du Premier ministre, Kabuya Kalala avec qui elle a examiné les priorités du gouvernement sur le financement de la gratuité de l’Enseignement de base en RDC.

A l’issue de cet entretien, Mme Alice Albright s’était dit émerveillée de l’engagement du gouvernement congolais dans cette dynamique pour l’amélioration de la qualité de l’éducation de base en RDC, afin que les enfants congolais acquièrent des connaissances pour bien construire l’avenir du pays.

Au cours d’un dîner offert par le ministre d’Etat Willy Bakonga au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Mme Alice Albright avait exprimé la volonté de s’approprier le défi de faire gagner 2,5 millions d’élèves sur le chemin de l’école surtout les enfants des parents les plus démunis. La directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation avait rassuré lundi, au ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima, de sa disponibilité à financer la gratuité de l’Enseignement primaire décrétée par le Président de la République,  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. L’une des priorités de son institution, avait-elle relevé, est de voir tous les enfants non scolarisés rejoindre le circuit scolaire.

La directrice générale Alice Albright, qui est à sa 4ème visite en RDC, a financé depuis 2012 plusieurs projets à hauteur de 100 millions de dollars Us notamment, le projet de soutien à l’éducation de base (PROSEB) et le projet d’amélioration de la qualité de l’éducation (PAQUE). ACP

Loading...

Autres titres

AMBONGO: L’HISTOIRE EVOLUE, NOUS N’ALLONS PAS TOUJOURS REVENIR SUR “LA VÉRITÉ” DES URNES

Deo

En rapport aux propos tenus par JM Kabund : Le FCC condamne avec la dernière énergie les propos outranciers, provocateurs, irresponsables, diffamatoires et injurieux à l’égard de son Autorité Morale et de l’ensemble de ses membres.

Deo

“RENONCEZ À LA VÉRITÉ DES URNES”

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus