congosynthese

La première dame de la RDC à la 23ème assemblée générale de l’OPDA à Niamey


La première dame de la République démocratique du Congo (RDC), Dénise Nyakeru Tshisekedi, séjourne depuis vendredi à Niamey au Niger, où elle participe à la 23èmeassemblée générale de l’Organisation des premières dames d’Afrique pour le développement (OPDAD), qui se tient en marge  du  sommet extraordinaire  de l’Union africaine (UA).

La première dame de la RDC a précédé dans la capitale nigérienne 24 heures plutôt, son époux,  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui prendra part au   sommet  extraordinaire de l’UA prévu du 4 au 8 juillet. Le Président de la République sera convié à prendre la parole durant ce sommet extraordinaire et rencontrera en tête à tête plusieurs de ses homologues.

Mme Denise Nyakeru, rappelle-t-on, a lancé le mouvement “Plus fortes” à travers la “Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi”. ce mouvement a pour mission de contribuer au développement d’une société congolaise dynamique où la femme sera libre, forte, valorisée et apportera du progrès et un regard innovant autour des valeurs du travail, de l’éthique, de la patience ainsi que de la persévérance. Le premier axe dédié à l’éducation ambitionne d’encourager la formation des filles aux sciences (STEM) ainsi qu’aux nouvelles technologies de l’information.

En santé, les objectifs portent essentiellement sur le soutien aux femmes souffrant des maladies silencieuses telles que le cancer, la fistule obstétricale ainsi que la drépanocytose. S’agissant des violences basées sur le genre (VBG), le but est d’encourager une évolution des modèles  comportementaux des hommes et des garçons afin de plaider pour l’égalité des sexes.

Enfin, l’axe dédié à l’autonomisation vise à encourager et soutenir l’entrepreneuriat féminin. C’est dans ce cadre qu’elle s’était rendue au début du mois dernier, au Rwanda pour discuter de leurs engagements sociaux avec Jeannette Nyiramongi Kagame, épouse de Paul Kagame, fondatrice et  présidente de la fondation Imbuto.

En effet, en mai 2001, Mme Jeannette Nyiramongi Kagame avait accueilli, à Kigali, le 1er sommet africain des Premières Dames sur les enfants et la prévention du VIH/sida. Ce sommet a conduit à la création du PACFA (Protection and Care of Families against VIH/AIDS ou Protection et prise en charge des familles contre le VIH/sida), une initiative qui se concentre sur la prévention auprès de tous les membres des familles, bien que par la suite d’autres sujets que la maladie aient été inclus comme projets. ACP

Loading...

Autres titres

Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF

Deo

Kinshasa-Bopeto : G. Ngobila a participé aux travaux d’assainissement sur la Place du Marché à Gombe

Deo

Cardinal Ambongo : « On ne doit pas attendre jusqu’au mois de février pour prendre en charge les enseignants non payés, ce sont des pères et des mères des familles. »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus