La ministre de la Culture et des arts, Mme Astrid Madiya promet l’intervention des pouvoirs publics en faveur de l’artiste Josky Kiambukuta, malade qu’elle a reçu en audience vendredi dans son cabinet de travail. Mme Madiya a rassuré son hôte en ses termes : «Le gouvernement n’abandonne pas les artistes».

De son vrai nom Joseph Londa Kiambukuta « Djo Sex »a profité de sa rencontre avec ce membre du gouvernement pour solliciter de ce dernier une prise en charge médicale pour lui permettre de suivre les soins dans des formation médicales appropriées.

Il a disparu de la scène depuis plusieurs mois et pourquoi pas des années. Frappé par un accident vasculaire cérébral (AVC) depuis plusieurs années à partir de l’Europe où il était resté après une tournée promotionnelle de son orchestre Bana Ok. Depuis son  retour au pays, il habite dans la résidence familiale dans la commune de Kasa-Vubu sans une prise en charge adéquate. Il l’a lui-même déclaré : «Je suis venu solliciter l’assistance auprès du gouvernement pour une prise en charge médicale. Je me suis toujours débrouillé seul depuis que cette maladie m’a frappé en 2001».

C’est en 1969 que Kiambukuta a débuté sa carrière musicale au sein de l’orchestre African Fiesta Sukisa du Dr Nico. Il a évolué pendant longtemps au sein de l’orchestre Ok Jazz de Franco Luambo Makiadi, son ancien patron avant de participer, à la création du groupe Bana Ok avec Lutumba, Ndombe Opetun, Makoso. Chanteur de charme, il a laissé ses empreintes dans les différents albums dans lesquels il a eu à intervenir.

Boni Tsala T.